Drame. Le tablier du futur métro aérien s'effondre à Labège : au moins 1 mort et 3 blessés

Des tonnes de béton sont tombées à terre, une enquête est ouverte afin d'identifier d'éventuelles responsabilités.

Les secours procédaient toujours aux recherches dans les décombres vers  18 heures.
Les secours procédaient toujours aux recherches dans les décombres vers 18 heures.
Crédit : @100%Radio

4 mars 2024 à 21h21 par Brice Vidal avec Gilles Gauthier.

Un terrible drame est venu endeuiller le chantier du futur métro toulousain, précisément la connexion ligne B. Vers 17 heures ce lundi 4 mars 2024, une partie du tablier du futur métro aérien s'est effondré dans un fracas assourdissant à Labège. Selon une source proche du dossier "les éléments en béton entre deux piliers se sont effondrés, alors que quatre salariés se trouvaient sur le tablier".  On dénombre au moins un mort et 3 blessés. "Les clients nous ont dit qu'il y avait eu un mort, un père de famille. On est rapidement sorti, on a vu les gyro, ça fait vraiment peur quand on pense que ça va passer au dessus du parking" réagissait Laëtitia une vendeuse de la galerie marchande à proximité. 

 

Les sirènes des pompiers, du Samu et des gendarmes résonnaient près du centre commercial de Labège, au 505 rue Jean Rostand. Une cinquantaine de pompiers, les chiens de recherche et une vingtaine de véhicules de secours étaient mobilisés vers 17h30. Les responsables de Tisséo, du groupement des constructeurs (dont Bouygues) étaient en cellule de crise au côté du parquet de Toulouse jusqu'en début de soirée.

Une cellule de soutien psychologique a été mise en place pour le personnel du groupement des constructeurs baptisé Horizons. Tisséo adressait "[ses] sincères condoléances à la famille, aux proches" comme les élus du SICOVAL. Le parquet de Toulouse a ouvert une enquête pour homicide involontaire et blessures involontaires ; des investigations confiées aux gendarmes de la Section de recherches de Toulouse et à leurs collègues de la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais. 

Comment un tel drame a pu avoir lieu au tout début des travaux de génie civil, sur ce qui devrait être un des métros aériens les plus longs de France ? L'accident s'est produit entre les futures stations Labège Madron et Diagora. Ce sont un ou plusieurs voussoirs en béton qui se seraient effondrés, chacun d'entre eux pesant une cinquantaine de tonnes.

Le chantier consistait à en poser plus de 1400, portés par 130 piles cylindriques ou elliptiques en béton, grâce à deux "lanceurs" : des machines géantes permettant de réunir les voussoirs en hauteur et de construire une travée en un temps record, nous expliquait Philippe Gilet directeur du projet pour la Ligne C en janvier dernier. 

 

 


Les infos du grand Toulouse

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 18h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 18h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 17h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 17h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 15h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 15h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 14h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 14h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 12h01

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 12h01

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 11h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 11h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 10h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 10h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 09h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 09h00

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 08h30

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 08h30

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 07h58

Les infos du grand Toulouse du 12/04/2024 à 07h58