Un sans-abri retrouvé pendu à Perpignan, une marche blanche organisée ce mercredi

Après la mort d'Othmane, l'association Au Coeur de l'Humaité 66 appelle au rassemblement en centre-ville perpignanais pour dénoncer la situation qui se dégrade dans la rue.

Un sans-abri retrouvé pendu à Perpignan, une marche blanche organisée ce mercredi
100% RADIO
Un sans-abri retrouvé pendu à Perpignan, une marche blanche organisée ce mercredi
Pyrénées-Orientales
modifié le 25/10/2021 à 12:31

 

C'est un nouveau drame qui s’est noué ce week-end à Perpignan. Un sans-abri d'une trentaine d'années a été retrouvé pendu aux alentours de 2 heures du matin ce dimanche 24 octobre. Selon l’association "Au Cœur de l’Humanité 66", l’homme d’origine marocaine aurait été "exclu" le soir-même du centre d’hébergement de la Croix Rouge.

Exclu pour non-respect du règlement, il aurait été ensuite menaçant

On lui aurait refusé l’entrée car il n'avait pas respecté le règlement. Othmane, qui souffre d'addictions, aurait tenté dans la soirée de samedi de rentrer dans le centre d'hébergement d'urgence de la Croix-Rouge avec des médicaments dans sa bouteille de soda. Il n'a pas été accepté, et serait revenu dans la soirée du côté des urgences de l'hôpital de Perpignan. Sous l'emprise de la drogue, il se serait montré menaçant et invectivait les quelques personnes présentes sur place, ce qui a amené à l'intervention des policiers perpignanais. Le sans-abri serait alors revenu une nouvelle fois du côté de la Croix-Rouge, avant de se pendre. Selon l'association, il aurait escaladé les murs de la Croix-Rouge pour se suicider dans la cours de l'établissement.

Selon la vice-présidente de l'association Au Coeur de l'Humanité 66 Fatouma Miloud-Hocine, Othmane se serait pendu "à l'intérieur de la cour des locaux de la Croix-Rouge", contrairement à ce qui a pu être dit dans la presse. Une source proche de l'enquête parle d'une découverte "juste derrière le centre de la Croix-Rouge". Aujourd'hui, la direction de la délégation départementale de la Croix-Rouge ne souhaite pas faire de commentaire sur cette affaire, et "laisse l'enquête suivre son cours". En effet, une enquête a bel et bien été ouverte et une autopsie du corps devrait avoir lieu prochainement. Le suicide semble aujourd'hui en faire aucun doute. 


Une nouvelle mise en lumière de la détresse dans la rue

Sur sa page Facebook, Au Coeur de l'Humanité 66 appelle à une manifestation ce mercredi à Perpignan "pour le décès d'Othmane et pour les personnes sans-abri qui vivent l'enfer à Perpignan". L'association dénonce une situation qui se dégrade sévèrement dans les rues perpignanaises. "On n'en peut plus, on veut des places, c'est ce qu'ils m'ont demandé", nous confie Fatouma Miloud-Hocine, vice-présidente de l'association, expliquant un problème de "saturation" des centres d'hébergements d'urgence à Perpignan. 

"Othmane était un homme gentil qui se comportait bien avec moi, mais il était sous l'emprise de l'addiction", commente également Fatouma au sujet de la mort de ce sans-abri. Un suicide qui reflète aujourd'hui encore la détresse et la problématique accrue de la drogue dans la rue à Perpignan. Un sujet déjà abordé ce mois-ci après la mort d'un sdf de 20 ans dans la cité catalane. 
 


 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

07/12/2021 16:44

Les faits se sont déroulés ce lundi 6 décembre. Deux pères et un...

Pyrénées-Orientales

07/12/2021 14:54

La thèse du suicide est fortement envisagée par les gendarmes des...

Pyrénées-Orientales

02/12/2021 15:11

31 retraités des Pyrénées-Orientales, de l'Aude, de...