Le Toulousain tué dans un bar de Papus n'était pas connu des services de police

Le Toulousain tué dans un bar de Papus n'était pas connu des services de police
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Selon nos informations, les deux autres hommes blessés lors de la fusillade du 8 octobre ne l'étaient pas non plus.


Le 8 octobre dernier, une fusillade éclatait dans un bar du quartier Papus, à Toulouse, faisant un mort et deux blessés. 

Selon une source proche de l'enquête, Hadj Harrat, l'homme de 35 ans qui a été tué, habitant de la Faourette, n'était pas connu des services de police.

Les deux autres hommes qui ont été blessés ce jour là, dont l'un gravement, ne l'étaient pas non plus. 

Les habitants que 100% avaient rencontré le jour de la fusillade soulignaient tous le profil "sans histoire" de la victime.

 "Je connais très bien ses frères", indiquait un habitant d'une trentaine d'années. Lui et ses frères "ne baignent pas dans ce milieu-là (de la drogue, ndlr). Ce n'est pas une question de quartier, de territoire, ici on n'est pas à Marseille on est à Toulouse", a-t-il insisté.

Une erreur de cible ?

Selon la Dépêche du Midi, le tireur se serait trompé de cible et les personnes touchées seraient des victimes collatérales.
D'autres personnes présentes dans le bar ont indiqué que deux hommes étaient dans le bar juste avant la fusillade. Ce sont eux qui auraient été visés, sur fond de trafic de stupéfiants.

-B.Vidal et C.Fulleda- 


Voir aussi

Haute-Garonne

26/03/2019 14:05

L'accusé a reconnu avoir possédé une Clio semblable au véhicule...

Lire la suite
Haute-Garonne

26/03/2019 11:12

Ce mardi, la Cour d'Assises spéciale de Paris revient sur l'enfance et la vie...

Lire la suite
Haute-Garonne

26/03/2019 06:05

Les ventes sur internet débutent aujourd'hui pour des voyages du 6 juillet au 14...

Lire la suite