INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : la victime aurait fait des propositions à une femme et la soirée aurait dégénéré

Les trois gardés à vue doivent être présentés à un juge d'instruction de Pau ce jeudi soir et mis en examen notamment pour homicide.
 

INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : la victime aurait fait des propositions à une femme et la soi
100% RADIO
INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : la victime aurait fait des propositions à une femme et la soirée aurait dégénéré
Hautes-Pyrénées
modifié le 09/12/2021 à 18:02

 

Les trois individus interpellés ce mercredi à l'aube à Tarbes et Azereix doivent être présentés à un juge d'instruction, ce jeudi soir, en vue de leurs mises en examen dans le cadre de l'information judiciaire ouverte pour meurtre fin novembre au pôle criminel de Pau. Selon nos informations, la victime, un Béarnais de 40 ans sous curatelle, aurait été tué pour un motif futile. Son cadavre a été retrouvé dans le coffre d'un véhicule incendié appartenant à ses parents originaires du Béarn, le 21 novembre à Juillan près de l'aéroport de Tarbes-Lourdes.

 

La partie de cartes aurait mal tourné

Il pourrait s'agir d'une "partie de carte qui a dégénéré" nous indique-t-on. La victime aurait fait des propositions sexuelles à la femme provoquant une sanglante vengeance de son compagnon. L'instruction qui se profile devrait permettre d'objectiver ce mobile. Nous avons affaire à "des gens du quart-monde" nous indique une source judiciaire. Les suspects, relativement désocialisés, vivraient des minima sociaux ou de petits boulots.

 

La victime tuée à coups de couteau et son corps brûlé

On sait que le malheureux n'a pas été brulé vif. Selon les premiers éléments dont disposeraient les enquêteurs, les trois mis en cause auraient porté des coups à la victime. Cette dernière aurait été tuée, notamment à coups de couteau, avant que son cadavre ne soit placé dans le coffre de la voiture qui a été incendiée.

 

L'homme interpellé à Azereix mutique et déjà condamné pour des faits criminels

Toujours selon les éléments dont nous disposons à ce stade, les enquêteurs auraient dans le collimateur l'homme arrêté avec sa compagne à Azereix. Il s'agirait d'un individu, originaire de l'ouest de la France, déjà condamné pour des faits criminels à 25 ans de réclusion. Ce dernier serait resté mutique durant sa garde à vue. Il aurait même, dans un premier temps, refusé l'assistance d'un avocat. L'autre homme, arrêté lui à Tarbes mercredi, serait le frère de la compagne du principal suspect. Les deux ont-ils été entraînés dans cette vengeance sanglante par cet individu déjà très connu de la justice ? Possible et c’est notamment le rôle du juge d'instruction de le déterminer.

 

Le parquet confirme les présentations en cours dans le bureau du juge

La femme et son frère ont été assistés par Me Florence Fraga et Me Jacques Bertrand durant leurs gardes à vue et auraient reconnu en partie les faits. Contacté, le parquet de Pau nous confirme que "le magistrat instructeur se fera présenter ce soir les trois personnes gardées à vue dans l’affaire de JUILLAN. Ces dernières pourraient faire l’objet d’une mise en examen. Le parquet requerra leur placement en détention provisoire." La procureure de la République de Pau, Cécile Gensac, devrait communiquer plus d'éléments ce vendredi.

 

LIRE AUSSI → INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : trois suspects interpellés par les gendarmes

 


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

05/07/2022 12:18

On en sait plus sur l'homme suspecté d'avoir abattu deux professeurs à...

Hautes-Pyrénées

05/07/2022 09:20

Le drame s'est produit ce lundi à Pouyastruc. Le tireur est en fuite.

...