INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : trois suspects interpellés par les gendarmes

La petite commune d'Azereix était complètement bouclée par les gendarmes ce mercredi matin. Deux suspects y ont été interpellés. Une troisième personne aurait été arrêtée à Tarbes. 

INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : trois suspects interpellés par les gendarmes
100% RADIO
INFO 100% - Corps carbonisé près de Tarbes : trois suspects interpellés par les gendarmes
Hautes-Pyrénées
modifié le 08/12/2021 à 10:01

 

Un homme d’une quarantaine d’années et une femme qui pourrait être sa compagne ont été interpellés, tôt, ce mercredi matin près de Tarbes. Et une troisième personne aurait été apprehendee à Tarbes. Des arrestations menées dans le cadre de l’enquête ouverte pour homicide, après la découverte d’un corps calciné dans le coffre d’une voiture, elle-même carbonisée à Juillan. Une information judiciaire pour meurtre a été ouverte par le parquet de Pau et l’enquête était confiée au groupement de gendarmerie des Hautes-Pyrénées et à la Section de recherches de Toulouse.

 

Un gros déploiement de gendarmes à Azereix

Selon des éléments recueillis sur place, les gendarmes se sont déployés en nombre ce mercredi à l’aube, sur la petite commune d’Azereix à proximité de la rue de la Fontaine. Le secteur a été bouclé et les militaires ont procédé à des interpellations apprend-t-on par le voisinage. Lequel aurait même été questionné par les gendarmes "sur des faits criminels" nous indique-t-on. Deux suspects ont été emmenés par les militaires. Des gendarmes du PSIG (peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie) ont été aperçus, ainsi que des militaires en civil. Tout laisse à penser que ces derniers appartiennent à la brigade de recherches (BR) de la compagnie de Tarbes assistés de leurs homologues de la Section de recherches de Toulouse (SR). Deux unités en charge des investigations.

Selon nos informations, les suspects seraient donc un homme et une femme qui résident sur la commune d'Azereix, connaissaient-ils la victime ? S'agit-il d'individus directement impliqués dans le meurtre sordide de Juillan ? Les gendarmes vont devoir objectiver les rôles respectifs des suspects dans cette sombre histoire. 

Contactés, le parquet de Pau confirmait les trois gardes à vue "dans le cadre de la commission rogatoire sous l’égide du magistrat instructeur."

 

La victime tuée, son corps brûlé

Le 21 novembre, vers 4 heures du matin, un véhicule incendié avait été découvert à proximité de la RN 21 à Juillan, entre Tarbes et Lourdes. Le corps d’un homme d’une quarantaine d’années avait été retrouvé dans le coffre du véhicule. L’autopsie révèlera que la victime était un individu sous curatelle originaire de Larroin (64). Connu pour des délits mineurs, l’homme circulait régulièrement dans une Opel Zafira, voiture appartenant à ses parents : des retraités originaires de Poey-de-Lescar en banlieue de Pau. La victime aurait été immolée post-mortem. Le malheureux aurait donc été placé dans le véhicule après avoir été tué, puis le meurtrier ou un complice aurait incendié le véhicule.

 


Voir aussi

Hautes-Pyrénées

02/05/2022 18:40

Un véhicule avait été volé devant une école maternelle...

Hautes-Pyrénées

29/04/2022 11:51

Le Président de la République revient sur des terres qui lui sont...

Hautes-Pyrénées

28/04/2022 15:06

L'animal cristallise les tensions. Sa propriétaire est convoquée au tribunal...