Deux individus ont été interpellés, ce jeudi, dans l’affaire de la fusillade mortelle de Carcassonne. Le procureur de la République Narbonne, Éric Camous, désormais saisi nous l’a confirmé samedi matin.

Les deux mis en cause "ont fait l’objet d’une prolongation de garde à vue pour des faits d’homicides et tentatives d’homicides" précise Eric Camous et "les enquêteurs recoupent actuellement l’ensemble des éléments dont ils disposent" et le parquet décidera ensuite de leurs mises en examen. Un juge d’instruction sera saisi dans la foulée ce samedi. Les investigations sont menées par la police judiciaire de Perpignan (STPJ - service territorial de police judiciaire) et par les policiers du commissariat de Carcassonne.

Deux jeunes de 18 et 21 ans ont été abattus pendant la nuit d’Halloween près de la cité Grazailles. 

 

Un seul suspect mis en examen

Eric Camous nous précisait samedi en fin de journée la mise en examen d'un seul individu "des chefs d'homicides volontaires, tentatives d'homicides, destruction d'éléments de preuve, recel de documents afin de faire obstacle à la manifestation de la vérité et détention d'arme de catégorie A (arme de guerre), dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le pôle criminel du tribunal judiciaire de Narbonne." Le mis en cause "a été placé en détention provisoire." 

Compte tenu de la sensibilité du dossier, le procureur organise une conférence de presse lors de laquelle plus de détails seront précisés lundi. Une marche blanche est programmée dimanche en mémoire deux deux victimes, Anas et Bilel. 

 


Voir aussi

Aude

10/08/2022 09:45

On ne sait pas encore dans quelle ville s'implantera le célèbre...

Aude

05/08/2022 15:55

Radouane Lakdim - tué sur place - avait agi sans complice mais...

Aude

04/08/2022 18:08

Ce jeudi 4 août 2022, un incendie a ravagé 28 hectares à...