Toulouse : la 3e ligne de métro critiquée par la Chambre régionale des comptes

Toulouse : la 3e ligne de métro critiquée par la Chambre régionale des comptes
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Le projet ne serait pas selon elle une alternative crédible à la voiture sur la métropole et le financement reste incertain.


C'est un rapport accablant de la chambre régionale des comptes sur la 3e ligne du métro toulousain qui a été dévoilé ce mercredi.
Un rapport non contraignant mais qui agace le président de Tisséo.

Une ligne trop chère et avec du retard

Pour rappel, la 3e ligne (ou ligne C), ce serait 27 km de tracé de Colomiers à Labège en passant par la gare Matabiau. 

Pour la Chambre régionale des Comptes (CRC), émanation locale de l'institution publique qu'est la Cour des comptes, il y a de grosses incertitudes sur le financement.

Les recettes commerciales de Tisséo seraient insuffisantes (les plus faibles des grandes métropoles françaises) même si l'établissemement public a fait diminuer la fraude et de nombreux tarifs sociaux. La dette de Tisséo est repartie à la hausse en 2017 (1,33 milliards) alors que le seul projet de 3e ligne s'élève à 2,4 milliards. La Chambre estime qu'une hausse tarifaire de 3% chaque année serait nécessaire jusqu'en... 2030 ! 

Par ailleurs selon les magistrats : la mise en service pour 2025 n’est pas tenable, il faut plutôt tabler sur 2027 ( en sachant que la date initiale de 2024 avait déjà été repoussée d'un an).

"Ca n'évitera pas les bouchons"

André Pezziardi, le président de la CRC, considère par ailleurs que la 3e ligne n'est pas une vraie alternative à la voiture : "Cette ligne permet de prendre 200 000 voyageurs par jour alors qu'il y en a aura plutôt 500 000 (à l'horizon 2030). Et compte tenu de l'emplacement de cette ligne, toute la 2e couronne n'est pas concernée. Bien sûr, il y a le tramway, mais -hélas!- on peut supposer que la voiture et les bouchons ont de beaux jours devant eux ! " 

Pour Jean-Michel Lattes le président de Tisséo, la chambre dépasse son domaine de compétence dans ce rapport.

Alors, la CRC reprend-elle les arguments de l’opposition ? Non répond André Pezziardi: "Nous travaillons à partir des documents remis par l'établissement lui-même, s'il y avait le moindre doute, il peut consulter les documents et ne l'a pas fait. Tout ce qui a été écrit relève de notre propre instruction". 

Les Président et vice-président de Tisséo n'ont pas souhaité s'exprimer au micro de 100% en marge du comité syndical de Tisséo. Un comité qui a approuvé le dossier d'enquête de la 3e ligne et l'a transmis à la préfecture en vue du lancement de l'enquête publique avant l'été 2019. 

 

Le tracé de la 3e ligne qui relie Colomiers à Labège avec 21 stations desservies

Le tracé de la 3e ligne qui relie Colomiers à Labège avec 21 stations desservies


Voir aussi

Haute-Garonne

19/04/2019 12:47

L'hypothèse de l'intoxication alimentaire semble désormais...

Lire la suite
Haute-Garonne

19/04/2019 11:54

INFO 100% - Ses avocats vont demander une libération conditionnelle.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

18/04/2019 11:58

Il purge une peine de 20 ans de prison pour... avoir violé six fillettes.

...

Lire la suite