Castres, poussé par des supporters en fusion, a confirmé son statut de leader de la saison régulière en l'emportant contre Toulouse champion en titre (24-18), vendredi à Nice en demi-finale du Top 14. Dans un match serré comme tous les observateurs le prédisaient, les Tarnais ont pris l'avantage au bout du suspense. Comme en 2013, 2014 et 2018 le CO se retrouve en finale, la huitième de son histoire et affrontera le vainqueur du match Bordeaux-Bègles-Montpellier samedi.

A l'Allianz Riviera, le Stade Toulousain a vu son titre lui échapper malgré une entame canon et un essai dès la 2e minute de l'ailier international Matthis Lebel. Mais l'indiscipline des joueurs d'Ugo Mola a permis aux Castrais de revenir dans le match. Le club Bleu et Blanc revenait à un point à la mi-temps malgré un essai refusé à Geoffrey Palis (9-10). L'ouvreur international Romain Ntamack plantait un essai dès l'entame de la seconde période, mais Castres restait au contact et pliait l'affaire dans les dix dernières minutes. Cette fois par l'arrière Julien Dumora qui allait à dame.  

 

Les réactions

 

Ugo Mola (manager de Toulouse) : "Notre indiscipline en début de partie nous coûte un peu trop cher et permet à Castres de revenir dans le match [...] Bravo à Castres, qui a fait une finale
assez classique, sur ses fondamentaux. Il y a quelques regrets, quelques situations qui ne tournent pas en notre faveur, mais c'est un peu à l'image de la saison [...] Le plus dérangeant, et c'est en grande partie pour moi, c'est que quand on identifie le jeu de pression et la discipline comme étant les clés contre ce genre d'équipes, tu ne peux pas te retrouver avec sept pénalités et deux cartons jaunes en première période. On est l'équipe la plus disciplinée du championnat mais pas ce soir et c'est quand ça compte qu'il faut être disciplinés [...] Mais je suis très fier de ce groupe incroyable et on va tester notre capacité à rebondir."

 

ulien Dumora (arrière de Castres) : "On est resté dans notre plan, d'occuper le terrain, d'être fort défensivement. Dès que l'occasion se présentait pour marquer des essais, on a su le faire aussi et dans des matches comme ça c'est très important de marquer dès qu'on en a l'occasion. On sait qu'on peut être une grande équipe et rivaliser avec les autres. On l'a encore démontré ce soir, on a battu le grand Stade toulousain, qui avait fait un énorme barrage la semaine dernière. C'est comme ça que ça se passe à Castres. On ne parle pas trop de nous, mais au fond de nous on a des convictions [...] Depuis quinze jours maintenant, la ville est toute en bleu et blanc, dans les écoles, les commerces... Tout le monde vit pour le rugby à Castres et on sent cet
engouement monter petit à petit. Les supporters l'ont montré pendant 80 minutes ce soir, on les a beaucoup entendus. On est très heureux de pouvoir les faire remonter à Paris."

 

 


Voir aussi

Tarn

18/08/2022 19:30

Au moins de juin dernier, ATOSCA, la société concessionnaire de la future autoroute...

Tarn

18/08/2022 15:24

Affecté au 8e RPIMA de Castres, le caporal Dylan,...

Tarn

18/08/2022 15:05

La gendarmerie est intervenue ce jeudi 18 août 2022 pour faire évacuer un camp...