L'Aude a son nouveau préfet. Après le départ de Sophie Elizéon pour la capitale, nommée à la Délégation Interministérielle à la Lutte Contre le Racisme, l'Antisémitisme et la Haine anti-LGBT, Thierry Bonnier, 58 ans, a pris ses fonctions ce lundi 8 mars à Carcassonne. Après le traditionnel dépôt de gerbe au Monument aux Morts, il s'est présenté à la presse en préfecture.

Thierry Bonnier, un préfet au parcours "atypique"

 

Thierry Bonnier, jusque là préfet de l'Indre, a un passé de travailleur social avant de se lancer dans le corps préfectoral. Il fut  éducateur spécialisé auprès de jeunes en difficulté, avant de devenir un professionnel de l’animation sociale et culturelle ou encore directeur de salle de spectacle. Après des débuts dans un club de prévention spécialisé en Ille-et-Vilaine, il rejoint le service culturel de la ville de Villiers-le-Bel, dans le Val-d’Oise, en tant que directeur adjoint. Ce n'est qu'à 38 ans qu'il rejoint l'ENA, il en sort diplomé en 2001. Il effectue ensuite des stages au ministère de l’Intérieur et à la préfecture de Haute-Vienne qui devriendra sa première affectation. En 2007, il sera rappelé à l’ENA, pour y intégrer la hiérarchie. Il y restera six ans. L'Occitnaie ne lui est pas totalement inconnue, car il a occupé pendant trois ans le poste de secrétaire général de Haute Garonne.

Les premières rencontres sur le terrain

 

Une expérience qu'il compte bien mettre en pratique dans le département de l'Aude. Thierry Bonnier a déjà "récupéré" des dossiers que sa prédécesseure avait laissés sur son bureau avant son départ. Notamment celui de la Vallée de l'Orbiel ou sur la sécurité du quotidien après les violences qui ont marqué certains quartiers de Carcassonne dernièrement.  

Le nouveau préfet n'a pas tardé pour se mettre au travail en rencontrant les premiers élus, notamment le maire de Carcassonne ou encore la présidente du Conseil départemental.

 

Priorité à l'économie locale

 

Ce n'est pas une grande surprise, à la vue de son parcours et expériences passées. L'Aude est un département très touché par la pauvreté et les inégalités de sociales. Le nouveau préfet va rapidement engager des rencontres avec les acteurs économiques du territoires et les services de l'état.

 

 

 

"Le secteur social m'a donné cette qualité : la qualité d'écoute,  pour aller à la rencontre des gens, essayer de les comprendre."  Thierry Bonnier, préfet de l'Aude.

 

 

Thierry Bonnier, nouveau préfet de l'Aude

 

Grand amateur de rugby à XIII et de moto, Thierry Bonnier devrait rapidement prendre ses marques dans le département audois.