ActualitésHaute-Garonne

Pour survivre, les petits commerçants de Toulouse veulent être exonérés de taxes en 2020

100%

5 mai 2020 à 15h15 par Brice Vidal

La fédération des commerçants et artisans de Toulouse ont sondé les professionnels en vue du déconfinement.

 

Fermés depuis la mi-mars, le petit commerce est frappé de plein fouet par la crise du Covid 19 à Toulouse. Au point que certaines enseignes ne rouvriront probablement pas. Les manifestations de Gilets jaunes avaient, depuis novembre 2018, déjà terriblement impacté les trésoreries. La crise du Coronavirus pourrait bien les achever.

La fédération des artisans et commerçants de Toulouse vient de réaliser un sondage auprès des 2754 commerçants et artisans locaux. Une étude dans laquelle ils se prononcent sur les mesures post-confinement qu'ils souhaiteraient voir mises en œuvre par la ville. Concernant la méthodologie de ce questionnaire : 91% d'indépendants et 7% de franchisés ont été sondés. 88% des professionnels sont issus du centre-ville. 71% des sondés appartiennent à des associations de commerçants.

 

Désinfecter la ville et aider les commerçants

Les commerçants Toulousains sont inquiets quant au retour des clients dans les magasins, ils enjoignent la mairie à désinfecter la cité et à "le faire savoir" : 59% sont favorables à un nettoyage de la ville et à "la sécurisation sanitaire des musées, monuments du patrimoine et espaces de promenade."

Par ailleurs, pour 80% d'entre eux, investir dans le matériel de protection pour leurs employés et leurs clients pose un problème financier. Si une aide financière directe n'est pas possible, ils plaident pour "un point de distribution gratuit de la mairie réservé aux artisans, commerçants et professionnels, avec les 3 produits de base : masques, produits désinfectants et gel."

 

Haro sur la tarification du stationnement 

La fédération pense avoir identifié le principal frein au commerce à Toulouse. "Il existe une demande très majoritaire en faveur d'un changement de la politique municipale concernant la tarification des parkings et des transports" estiment-ils. Il faut "faciliter le commerce dans cette période qui s'annonce extrêmement difficile !"

Selon l'étude, 57% des professionnels interrogés souhaitent la gratuité des parkings jusqu'à la fin des soldes d'hiver. 55% sont en faveur d'une baisse durable des prix des parkings et 42% plaident pour une baisse durable du prix des transports urbains.

 

Pas de CFE en 2020

Concernant les taxes et surtout la fameuse Contribution foncière des entreprises pour 2020. Le message des commerçants est clair : "exonération pure et simple, ou rien". Ils sont 75% à le souhaiter. 

La Mairie de Toulouse et Toulouse Métropole ont récemment annoncé un plan d’urgence de 30,7 millions d’euros « pour protéger et soutenir les commerces et entreprises du territoire ». Il comprend plusieurs mesures et notamment un allègement de la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) et un abattement de 15% de la taxe foncière pour les commerces de détail inférieurs à 400 m² non intégrés dans un centre commercial.

 

Photo © Laurent Pagnon.


Derniers Articles