Alors qu'il roulait à plus de 30 km/h au dessus de la vitesse autorisée, l'individu a tenté plusieurs fois de se soustraire aux injonctions des policiers.

 

C'est lors d'un contrôle de vitesse ce samedi 25 juillet sur le boulevard Michelet, que les policiers de la brigade motocycliste du commissariat de Perpignan remarquent un véhicule de marque Opel Corsa effectuant un dépassement par la droite sur une ligne continue, à une vitesse de 80 km/h au lieu de 50. Tout de suite, les forces de l'ordre se lancent à la poursuite du chauffard, qui, malgré les injonctions, tente de fuir en slalomant entre différents véhicules, risquant de les percuter. 

L'homme conduisait à bord d'une voiture volée

Après avoir réussi à le stopper, les policiers procèdent à son contrôle et découvre qu'il est à bord d'une voiture déclarée volée en date du 21 juillet 2020 sur la commune de Canet-en-Roussillon, suite à un home jacking. 

Après cela, l'interpellé décide à nouveau de fuir, mais cette fois à pied. L'homme enjambe alors la glissière de sécurité en direction du square situé à proximité du commissariat de police, puis est finalement intercepté par un équipage de la Section d'Intervention mobilisé sur place. 
 

Conduite sous l'emprise d'alcool et de drogues
 

Après avoir été conduit au commissariat, le conducteur est testé positif à l'alcool, le cannabis, et la cocaïne. Il est défavorablement connu des services de police. 

Placé en garde à vue puis entendu, l'homme âgé de 24 ans avoue être entré par effraction dans une maison à Canet-en-Roussillon, et avoir volé plusieurs objets ainsi que le véhicule qu'il conduisait. Regrettant les faits, il confie avoir des problème de dépendance à l'alcool et à la drogue.

A l’issue de sa garde à vue, il a été déféré ce lundi 27 juillet devant le parquet du Tribunal Judiciaire de Perpigna, puis écroué.
 


Voir aussi