Les tensions continuent entre les riverains de Bouriège, dans la Haute Vallée et Véolia. Depuis plusieurs mois, cette société est engagée sur le chantier de parc éolien, et pour y accéder, il faut emprunter la D52. Problème : la route est trop étroite pour les camions, et les riverains craignent donc pour leur terrains. Ils occupent donc le site pour empêcher les poids-lourds d'abîmer leurs terres.

Mais récemment, le tribunal de grande instance de Carcassonne a condamné deux riverains pour abus du droit de propriété. Une nouvelle qui étonnent les militants, car cette notion  a pour objectif de régler des conflits de voisinages entre propriétaires, or la route appartient au domaine public.

C'est ce que martèle le collectif Toutes Nos Energies :

 

Jean Pougnet, du collectif Toutes Nos Energies

 

Les deux riverains ont été condamnés à retirer les barrières du bord de la route. Reste à savoir qu'ils comptent faire appel ou non de cette condamnation.