Stupéfaction dans le Tarn après la décision de l'EPCR.

 

La décision a révulsé tous les supporters du CO. A la suite de cas de Covid au sein de l'effectif castrais, l'organisateur de la Coupe d'Europe l'EPCR a annulé la rencontre Leicester - Castres prévue ce dimanche à 16 h, heure française. Castres, éliminé, a match perdu.

Dans un communiqué, le Castres Olympique "s’étonne de la décision de l’EPCR d’annuler la tenue du quart de finale l’opposant à Leicester, prévu ce dimanche 20 septembre et de déclarer le CO battu sur tapis vert."

"Si les tests effectués mercredi sur 55 joueurs du club avaient révélé 3 cas positifs" explique le club," les résultats de l’ensemble de l’effectif prévu pour le déplacement à Leicester s’étaient quand à eux tous révélés négatifs."

"Les trois joueurs positifs ayant été immédiatement isolés", le club tarnais "attendait avant de partir pour l’Angleterre les résultats des tests effectués en urgence à la demande de l’EPCR afin de ne prendre aucun risque avec la santé des joueurs".

"Aucune règle précise, y compris sur un nombre de cas maximum, n’apparait dans les règlements EPCR" se plaint le club phare du rugby tarnais, qui tacle "ce qui semble relever d’un amateurisme indigne d’une compétition européenne."

"La mise hors compétition du CO, avant même que les résultats des nouveaux tests ne soient connus, laisse joueurs, staffs, et public dans l’incompréhension et frustrés de ne pouvoir défendre leurs chances dans ce quart de finale tant attendu" conclut, lapidaire, le communiqué castrais.

Une décision/sanction qui laisse perplexe en France, le CO a même reçu un soutien inattendu, celui d'Ugo Mola manager du Stade Toulousain. Lequel indiquait après avoir corrigé l'Ulster ce dimanche " je sais qu'on nous oppose, qu'on nous compare souvent ; mais je suis navré qu'une équipe française n'a pas pu jouer son quart de finale de Challenge européen [...] c'est pas rien, c'est pas anecdotique".