Police nationale et municipale vont réprimer dans la Ville rose.

 

Le soleil, les beaux jours et voilà les Toulousains - jeunes surtout - qui s'égaillent sur les berges ou ailleurs. Saoulés des restrictions, avides de liberté et s'affranchissant des masques. Sauf que les variants circulent et plusieurs départements français sont à la veille de reconfinements locaux. 

 

Alors au vu des "nombreux rassemblements statiques sans respect de la distanciation physique, ni port du masque" ces derniers jours dans certains secteurs de Toulouse "Étienne Guyot, préfet de la Haute-Garonne, et Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse ont respectivement décidé de renforcer les contrôles de la police nationale et de la police municipale". Des contrôles focalisés sur "les zones propices aux rassemblements, en particulier les quais de la Garonne". Attention aux verbalisations ! Cette mesure sera applicable dès ce samedi 27 février 2021.


Au 25 février 2021, les taux d’incidence, qui connaissent actuellement une augmentation, sont de 195,5 pour 100 000 habitants en Haute-Garonne et de 259 pour 100 000 habitants pour Toulouse (au-dessus du seuil d’alerte maximale de 250 / 100 000 habitants).

 
« La pandémie n’est pas terminée. Chacun doit continuer de faire preuve de responsabilité » déclare Étienne Guyot. « Malheureusement, force est de constater que se sont développés ces derniers jours des comportements inadaptés dans l’espace public [...] pour éviter tout risque de nouveau confinement, il est indispensable que chacun soit vigilant, plus que jamais, sur l’application des gestes barrières. » affirme de son côté Jean-Luc Moudenc.