Le Stade Toulousain ouvre ses portes à des patients de l'Oncopole

Le Stade Toulousain ouvre ses portes à des patients de l'Oncopole
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Un partenariat a été signé pour permettre à des malades atteints du cancer de venir faire du sport à Ernest Wallon.


​​Le Stade Toulousain et l’Oncopole unis pour freiner le cancer !

Un partenariat a été signé entre le club et l’Institut Universitaire du cancer de Toulouse.

Deux fois par semaine, depuis le 3 septembre, certains patients peuvent venir au stade Ernest-Wallon pour suivre des séances de thérapie sportive.
​Deux cents personnes ont déjà bénéficié de ce programme.

"On sait que l'activité sportive et physique chez les patients atteints de cancer permet d'être moins fatigué, d'avoir moins de douleurs, de mieux supporter les traitements. Et le sport permet de diminuer l'incidence des rechutes, dans des proportions considérables, de 30 à 40%!" , explique le professeur Michel Attal, directeur du centre de soins et de recherches.

'Notre rôle sociétal"

Pour Didier Lacroix, le président du Stade Toulousain, cet engagement est naturel : "Le Stade Toulousain a des structures qui peuvent être utiles pour tous les patients qui sont en train de guérir par le sport et c'est plus intéressant de venir à Ernest Wallon qu'à l'hôpital. [...] On est dans notre rôle sociétal."

Les patients ont aussi eu l'occasion de rencontrer les rugbymen Rouge et Noir et de visiter les locaux.
Le club propose aussi des places gratuites pour les matchs à domicile et veut lancer une collecte de dons à l'occasion de la réception de l'ASM Clermont Auvergne en avril 2019.

 

-Quentin Marais et Clémence Fulleda - 


Voir aussi

Haute-Garonne

11/12/2018 09:47

Un bilan de la manifestation a été relayé par la préfecture ce lundi...

Lire la suite
Haute-Garonne

11/12/2018 09:44

Ses proches s'inquiètent. La jeune femme est dépressive. 

...

Lire la suite
Haute-Garonne

09/12/2018 00:25

Des militants radicaux ont semé le chaos ce samedi soir en marge de la manifestation. 28...

Lire la suite