"J’avais conscience de mal agir, je n’arrivais pas à m’arrêter." Le maire de Ponlat-Taillebourg comparaissait, hier, au tribunal de St Gaudens pour différentes malversations. Ancien policier réélu à plusieurs reprises, Patrick Doucède est accusé d’avoir notamment cherché à revendre 800 euros de matériel communal sur le site Internet Le Bon coin. Sans parler des 25 000 euros de matériel acquis par la municipalité, mais dont on a du mal à savoir s'il servait aux administrés ou si l'édile se l'accaparait. Toujours est-il que la Présidente du tribunal a parlé à l'audience de "clientélisme" et même de "caisse noire". Le matériel payé par la municipalité "atterrissait chez lui" plaide le maire mais "restait à disposition des administrés." L'élu connaît pourtant bien la loi, lui qui est un ancien Président de communauté de communes. Le Procureur a réclamé 10 mois de prison avec sursis et 10 ans d’inéligibilité. Me Guy Debuisson, son avocat, trouve le réquisitoire du parquet très sévère. Il s'exprime au micro de Jacques Déjean.