Une très bonne nouvelle pour la ville comme pour le syndicat Alliance Police Nationale, qui s'inquiète cependant de l'accueil de ces nouveaux effectifs.

 

"Nous ne pouvons que nous satisfaire de ces 28 affectations pour le 1er septembre", indique le syndicat Alliance Police Nationale 66 par communiqué. En effet, 28 nouveaux policiers renforceront la Direction Départementale de la Sécurité Publique des Pyrénées-Orientales dès la rentrée. "La multiplication de la constitution des patrouilles permettra, en totale adéquation avec notre conception du service public, de répondre efficacement aux missions de police secours sur appel 17", ajoute le syndicat policier, qui ne se réjouit pas trop vite.
 

Où accueillir ces renforts ? 

Nul doûte que la nouvelle a été très bien accueillie du côté des effectifs perpignanais. Malgré cela, impossible de ne pas se questionner quant à l'accueil de ces nouveaux policiers pour Franck Rovira, secrétaire départementale Alliance Police Nationale. "Ce n'est pas un sujet qui date de maintenant, mais depuis 2001 ! Le commissariat actuel est vétuste, trop exigu, et surtout pas adapté au fonctionnement actuel des policiers. Donc il faut trouver à tout prix une nouvelle solution, un hôtel de police digne de ce nom pour la ville de Perpignan", explique-t-il. Le syndicat en appelle alors aux actes des autorités.
 

Franck Rovira, secrétaire départementale Alliance Police Nationale

Voir aussi

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 14:51

...

Pyrénées-Orientales

12/08/2020 10:55

...

Pyrénées-Orientales

04/08/2020 11:40

...