La famille de Delphine Jubillar a pris la parole dans un communiqué adressé à plusieurs médias.

 

L'avocat des frères et sœur de Delphine AUSSAGUEL épouse JUBILLAR a voulu couper court aux diverses interprétations, dont les réseaux sociaux se font l'écho, remerciant d'abord "toutes les personnes qui nous soutiennent ainsi que les forces de l’ordre pour le travail qu’ils fournissent chaque jour" ; mais précisant aussi "nous, les membres de sa famille, ne nous sommes jamais exprimés face aux journalistes et nous ne souhaitons pas le faire pour le moment".

Me Laurent NAKACHE-HAARFI s'exprimant au nom de la (seule) famille de Delphine demande de "bien vouloir respecter nos vies privées ainsi que la vie privée de Delphine, qui est toujours restée très discrète, en ne donnant pas d’informations aux médias, sur elle, ses enfants ou son mari." Ajoutant "même si nous sommes interrogatifs, nous ne sommes en aucun cas actifs, nous ne participons pas, nous ne commentons pas, dans les multiples groupes de soutien Facebook et autres réseaux sociaux dédiés à notre sœur " et "n’adhérons à aucune hypothèse concernant la disparition de notre sœur et nous attendons les réponses que seule la justice pourra nous donner".

Cela fait plus d'un mois que l'infirmière de 33 ans a disparu à Cagnac Les Mines. Les enquêteurs privilégient la piste criminelle et une information judiciaire pour "enlèvement, détention ou séquestration" a été ouverte en décembre.