Une délégation du syndicat FO pénitentiaire doit être reçue ce vendredi par le préfet des Pyrénées-Orientales. 

Une réunion qui fait suite a plusieurs agressions à l'intérieur de la prison de Perpignan. 

Le syndicat dénonce la surpopulation carcérale grimpante à l’intérieur de l’établissement. "En 5 ans on est passé de 30 matelas au sol en 2014 à plus de 90 actuellement" s'insurge son secrétaire départemental Frédéric Jenot

De quoi générer de grosses tensions. Cette semaine plusieurs incidents ont eu lieu notamment un détenu qui se plaignait de se retrouver à 3 dans sa cellule et qui a blessé une surveillante. 

Frédéric Jenot secrétaire départemental FO pénitentiaire

Une nouvelle prison en 2027 au lieu de 2023 ? 

Cette surpopulation carcérale ne date pas d'aujourd'hui, cela fait déjà de nombreuses années que les syndicats se plaignent de cette situation. 

Pour désengorger l'établissement une nouvelle prison est censée être construite à Perpignan en 2023. 

Sauf que selon FO pénitentiaire ce calendrier ne sera pas respecté. Le nouveau centre pénitentiaire ne verrait sans doute pas le jour avant 2027. 

Pour Frédéric Jenot il y a urgence. 

Frédéric Jenot secrétaire départemental FO pénitentiaire