INFO 100% - Affaire Jubillar, la reconstitution n'aura finalement pas lieu le 9 novembre

La reconstitution de la nuit de la disparition de Delphine avait été imaginée le 9 novembre prochain. Mais les avocats de la défense ne sont pas disponibles. Explications. 

INFO 100% - Affaire Jubillar, la reconstitution n'aura finalement pas lieu le 9 novembre
100% RADIO
INFO 100% - Affaire Jubillar, la reconstitution n'aura finalement pas lieu le 9 novembre
Tarn
modifié le 25/10/2022 à 17:38

 

Rebondissement dans l’affaire Jubillar. La reconstitution de la nuit de la disparition n’aura pas lieu le 9 novembre prochain à Cagnac-les-Mines comme indiqué par l'hebdomadaire Le Point il y a quelques semaines. Les avocats de la défense nous affirment ne pas être disponibles ce jour-là et n'avoir jamais été notifiés ou convoqués ! "C'était une rumeur" glisse Me Alexandre Martin qui cornaque la défense du plaquiste tarnais au côté de Mes Emmanuelle Franck et Jean-Baptiste Alary. "La reconstitution sera soit annulée soit plus vraisemblablement fixée à une autre date" nous confirme une source judiciaire qui rappelle que "cette reconstitution est une demande de la défense".

 

Les avocats de Cédric Jubillar représentent aussi un des protagonistes du dossier des attentats de Trèbes et Carcassonne 

Selon nos informations, les juges d'instruction avaient prévu cette date du 9 novembre mais l'information a "fuité" dans la presse avant que les avocats de la défense en soient informés. Et les Toulousains Alexandre Martin et Emmanuelle Franck ont à leur agenda une convocation importante le 10 novembre dans un autre dossier : à la Chambre de l'instruction de la Cour d'Appel de Paris, dans le cadre de l'affaire des attentats de Trèbes et Carcassonne. Ils ne pouvaient donc pas être présents dans le Tarn le 9 novembre 2022. La reconstitution de la disparition de Delphine Jubillar, outre le fait qu'elle pose encore beaucoup de questions puisque le mis en cause nie tout en bloc, va demander un très vaste dispositif de gendarmerie.  

Delphine Jubillar a disparu dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, son mari Cédric est mis en examen et incarcéré pour meurtre par conjoint depuis le 18 juin 2021. Il clame toujours son innocence mais toutes ses demandes de remise en liberté se sont soldées par des refus. La reconstitution est l’un des derniers actes de procédure de l'instruction menée par les deux juges du pôle criminel de Toulouse, Audrey Assemat et Coralyne Chartier. Elle pourrait se clore d'ici fin 2022, début 2023. 

 


Voir aussi

Tarn

08/02/2023 18:20

L'établissement de Castres (Tarn) va fermer ses portes pendant 15 jours à...

Tarn

07/02/2023 10:17

La police de Mazamet (Tarn) est intervenue ce lundi 6 février 2023 pour des violences...

Tarn

05/02/2023 07:59

Défaite 41-26.

...