Un homme a été placé en détention provisoire ce mercredi en attendant d’être jugé.

Dans la nuit de lundi à mardi, à Graulhet, un homme s’en est pris aux gendarmes, devant leur caserne. Il leur a notamment postillonné dessus en prétendant être atteint du covid-19 !

En pleine nuit, cet homme de 26 ans, déjà connu de la justice, s‘est mis à frapper la porte d’entrée du public de la brigade graulhetoise. L’individu était très alcoolisé, et a copieusement insulté les gendarmes.

Pendant son interpellation, sur le chemin de l’hôpital où les agents ont décidé de l’emmener vu son état, il a porté des coups de tête à un gendarme. Le militaire a été blessé, avec 3 jours d’ITT.

Une fois à l’hôpital de Lavaur, l’homme a enlevé le masque qu’il portait et postillonné dans la direction des gendarmes, en leur disant qu’il était atteint du covid-19. Ce qui, on l’apprend le lendemain, s’avère heureusement faux.


L’individu a comparu devant le tribunal de Castres mercredi, et a demandé un délai pour préparer sa défense. Il sera jugé le 27 avril prochain pour violence aggravée sur personne dépositaire de l’autorité publique, rébellion, outrage et déplacement interdit dans le cadre de la lutte contre la propagation du covid-19.

Il risque gros, car le parquet du Tarn l’a récemment indiqué : toute atteinte aux forces de l’ordre, aux pompiers ou au personnel soignant fera l’objet d’une réponse forte.