Grosse colère dans un lycée au sud de Toulouse : plusieurs sections sacrifiées "par logique comptable"

Gueule de bois au Lycée des Métiers Paul-Mathou. Les enseignants appellent à marche lundi pour défendre leur établissement. 

Grosse colère dans un lycée au sud de Toulouse : plusieurs sections sacrifiées "par logique comptable"
100% RADIO
Grosse colère dans un lycée au sud de Toulouse : plusieurs sections sacrifiées
Haute-Garonne
modifié le 27/01/2022 à 22:23

 

La tension monte au Lycée des Métiers du Comminges à Gourdan-Polignan. L'établissement comprend plusieurs sections : maintenance industrielle, électricité, plomberie, mécanique auto, carrosserie... Et le Rectorat aurait décidé de tailler dans le vif. L'académie entend supprimer la section CAP peintre-carrossier, et le BTS Travaux Publics ainsi que le Bac Pro maintenance des équipements industriels verraient leurs effectifs réduits de manière drastique, passant de 24 à 15 élèves.

 

40 élèves en moins et des menaces sur les personnels

"Un véritable coup dur" pour Franck Blandin, professeur de maintenance des équipements industriels et porte-parole du mouvement de grogne. "La capacité d'accueil va diminuer de 40 élèves entrants" avec "des conséquences sur les classes de Premières et Terminales", sans compter "les effectifs de vie scolaire" et "un certain nombre de personnes qui vont voir leurs postes supprimés". Conséquence selon les enseignants : "les élèves vont devoir trouver des places ailleurs, en l'occurence à Toulouse ou Tarbes". Cet arbitrage serait pour les personnels "une décision purement budgétaire" ; "on sacrifie les établissements scolaires ruraux." 

 

Manifestation et appel aux élus 

Les professeurs ne comptent pas se laisser faire, ils lançaient une large mobilisation ce jeudi, "nous avons informé la Présidente de Région Carole Delga ainsi que le député Joël Aviragnet, la communauté des communes est également dans la boucle" indiquait Franck Blandin. Cette décision du Rectorat est "méprisante", elle pourrait élargir la fracture entre la Métropole et le Comminges selon les enseignants "cela donne à penser que les lycées des campagnes sont en voie de disparition au profit des établissements de grandes villes comme Toulouse". Une manifestation est prévue lundi dès 10 heures entre Gourdan-Polignan et Montréjeau. Jeudi l'ensemble du personnel était aux préparatifs, réalisant les pancartes, informant les parents et la population : "on espère qu'ils soient à nos côtés lundi" . 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

04/07/2022 15:09

La jeune femme a été poignardée à plusieurs dizaines de reprises, son...

Haute-Garonne

04/07/2022 15:00

Elle a été nommée ce lundi matin secrétaire d’Etat à la...

Haute-Garonne

03/07/2022 16:42

Seules les urgences vitales seront prises en charge.

...