Ils sont vent debout contre la destruction d'arbres centenaires sur le parc.

À Graulhet, rue de la Mégisserie, le parc du pré de Millet a des allures « d’Amazonie » d’après Gilles Gosselet. Ce Graulhetois d’adoption a posé ses valises de l’autre coté de la rue il y a une dizaine d’années. Et depuis son arrivée, les hectares d’arbres centenaires s’amenuisent au fil du temps. Alors, le 11 mars dernier, lorsque l’homme a entendu devant la retransmission vidéo du dernier Conseil municipal que 3 680 m2 de parc allaient être cédés à l’euro symbolique pour y construire un second Ehpad, « [son] sang n’a fait qu’un tour ». « Je me suis dit que ce n’était pas possible, confie-t-il, encore sous le coup de l’émotion. Pour moi, c’est l’Amazonie de Graulhet, c’est le seul endroit où il y a de grands arbres centenaires. »

Gilles Gosselet s’est alors saisi de son ordinateur et a décidé de dénoncer le projet de construction. Il a lancé une pétition en ligne, rassemblant aujourd’hui plus de 25 000 signataires. « C’est énorme. Je ne pensais réellement pas que ça prendrait cette envergure là. »
Quelques mètres plus loin, devant le portail d’une jolie maison en pierres, Sandra, habitante du quartier depuis cinq ans, jette un regard vers l’horizon. « Ce projet est un peu dommage, souffle-t-elle la main sur le front pour se protéger des rayons du soleil. On a déjà une maison de retraite juste à côté et puis on va nous enlever la seule verdure qu’il nous reste dans le quartier. »

Sollicitée, la maire du Graulhet n'a pas souhaité communiquer.

 

Reportage pétition Graulhet

 

Thomas Naudi


Voir aussi

Tarn

06/12/2021 14:25

Les gendarmes de Gaillac sont intervenus ce matin, à proximité du moulin du Carla,...

Tarn

05/12/2021 22:50

Séverine, la nouvelle compagne du détenu le plus médiatique de France,...

Tarn

04/12/2021 17:10

Pierre Fabre est une véritable forteresse

...