Décidément, l'Occitanie s'est invitée partout pour cette finale 2022 de Top 14. Pour veiller au bon déroulement de la rencontre entre le Castres Olympique et Montpellier, c'est un Ariégeois qui aura la lourde tâche de contrôler les actions des deux équipes.

Cédric Marchat, ancien demi de mêlée de Saverdun, officiera en tant qu'arbitre de touche pendant la rencontre. Malgré ses 200 matchs dirigés en Top 14 et ProD2, la pression commence également à monter du côté de l'homme au sifflet. « C'est quand même un événement important, que ce soit pour les équipes ou même pour nous. Il faut être juste, précis, attentif et surtout ne pas impacter sur le score du match. »

Alors, à la manière des joueurs des deux équipes, la semaine a été studieuse du côté du corps arbitral. « On travaille depuis le début de semaine sur le match, et on va travailler jusqu'à l'échéance vendredi. On va se réunir à partir de jeudi pour affiner les points qu'il reste à affiner. » Si les joueurs eux, sont déjà dans leurs bulles, Cédric Marchat l'assure, du côté des arbitres « il n'y a pas de mises au vert. On va se retrouver jeudi et passer du temps ensemble jusqu'à vendredi, mais non pas de mise au vert spécifique ».

« Le favori ? J'espère que ce sera le spectacle et le rugby »

Neutralité arbitrale oblige, Cédric Marchat n'aura aucune préférence pour la rencontre. « Le favori ? J'espère que ce sera le spectacle et le rugby ». Au terme de la saison, aucune équipe ne l'a vraiment impressionné. « Le championnat a vraiment été équilibré avec de belles confrontations et quelques surprises aussi. Mais dire qu'on a été impressionné non, mais on a vu en fin de saison que c'est monté en puissance ».

A.M avec Jacques Dejean.


Voir aussi

Ariège

05/07/2022 13:57

Les faits ont eu lieu ce mardi matin à l’hôtel l’Hostellerie de la...

Ariège

20/06/2022 17:51

Va-t-il falloir re voter en Ariège ? Jean-Marc Garnier demande la tenue d'un...

Ariège

03/06/2022 14:19

"C'était de la légitime défense" contestent les...