24 personnes ont porté plainte ce mardi au TGI de Perpignan car elles ont toutes du glyphosate dans leurs urines.

Cette campagne nationale de dépistage a été lancée l'année dernière en Ariège.

En Occitanie on compte déjà plus de 1000 plaintes déposées, près de 3400 dans toute la France.

"24 plaignants se sont présentés mais au total ce sont 45 plaintes qui ont été enregistrées" précisent dans un communiqué les responsables de campagne Glyphosate 66 qui a été lancée en novembre dernier dans le département. 

"Chacune d'entre elles a déposé une plainte en son nom propre contre les personnes en responsabilité des firmes fabricants des pesticides à base de glyphosate et contre celles en responsabilité des organismes ayant contribué à leur mise sur le marché pendant les 3ème et 4ème trimestre 2017 et le 1er trimestre 2018". 

En février dernier ces personnes ont toutes réalisées des tests en présence d'huissiers. Des analyses d'urines qui ont ensuite été envoyées à un laboratoire pour qu'il détermine le taux de glyphosate présent dans l'organisme de chacun des participants 

Jean-Pierre et Pascale font partie de ces 45 plaignants. Ils nous expliquent pourquoi ils ont voulu participer à cette campagne 

La campagne glyphosate 66 se poursuit dans le département, avec une nouvelle session de prélèvement qui aura lieu le mercredi 19 juin à la salle Joan Cayrol du Boulou

Cette séance regroupera les habitants du Vallespir, des Albères, et des Aspres. 


Voir aussi

Pyrénées-Orientales

12/10/2019 08:00

...

Pyrénées-Orientales

11/10/2019 07:55

...