C’est l’incompréhension chez les parents d’élèves du collège Rosa Parks et chez les enseignants.

En novembre, l’Académie a supprimé purement et simplement le financement de l’accompagnement éducatif mis en place en septembre.

Il permettait d'organiser des ateliers entre midi et deux, comme du théâtre, de la musique, du roller mais aussi d'organiser des sorties et s'avérait bénéfique pour gérer certains élèves difficiles, expliquent les parents.

Collège classé REP +

Il faut savoir que les enfants de familles défavorisées constituent plus de 60% des effectifs dans ce collège du quartier Lalande, classé Rep + .
L'établissement connaît aussi une explosion démographique et qui est dans "un processus de ghettoïsation" selon la PEEP.

L'association de parents d'élèves assure que les ados ont du mal à suivre une scolarité normale. L'accompagnement éducatif les aidait à les "canaliser", les ouvrait à la culture et à la citoyenneté durant la pause méridienne.
Sans ces ateliers, les élèves tournent en rond dans la cour et les problèmes se multiplient, assurent les parents. 
 

La direction académique muette

La PEEP a écrit à la direction académique pour solliciter une rencontre et demander le rétablissement du dispositif.
D'autant que ses membres assurent que ces ateliers ont été supprimées sans aucune concertation.

L'inspection académique n'a pas répondu aux sollicitations de 100% à ce jour. 

 

 

 

 

Les banderoles affichées par les parents d'élèves, en décembre, devant le collège.

Les banderoles affichées par les parents d'élèves, en décembre, devant le collège.