La grève des éboueurs, commencée mi-décembre, est enfin terminée à Toulouse. L'Intersyndicale et Toulouse Métropole se sont mis d'accord après un dernier round de négociations mercredi.

Dans les rues souillées de Toulouse, c'est le soulagement alors que la collecte a repris ce vendredi. Il faudra deux à trois semaines pour nettoyer les 2500 à 3000 tonnes de déchets disséminées dans les artères toulousaines. Le haut de l’avenue Albert-Bedouce quartier de Saouzelong était devenu quasi insalubre : des mètres linéaires d’ordures ménagères jonchaient les voies de circulation.

"Les containers bleus sont passées mais pas les verts" expliquait ce vendredi matin Véronique une habitante, "heureusement qu’il fait froid parce que ça sent mauvais, moi j’ai gardé mes ordures sur le balcon" relatait Nadia quand Josette, une voisine, regrettait : "on ne peut pas laisser une ville sale, oui c’est pénible, oui leur travail est compliqué, mais il faut penser à la propreté..."

Les habitants, rassurés par la fin du conflit social, n’oublient pas les nuisances causées depuis plusieurs semaines. Les éboueurs n'étaient pas encore passés partout ce vendredi, ayant laissé encore des poubelles dans certains coins de rues. Mais globalement, le quartier commence à retrouver un semblant de propreté. "Moi j'ai mon appart' juste devant les tas d'ordures, ça fait plaisir qu'ils aient repris, je les ai vus ramasser à Rangueil. Au niveau des rats je me demandais s'il n'allait pas y avoir une invasion..." témoignait Théo, étudiant.

 

Noah Thouéry.


Voir aussi

Haute-Garonne

04/07/2022 15:09

La jeune femme a été poignardée à plusieurs dizaines de reprises, son...

Haute-Garonne

04/07/2022 15:00

Elle a été nommée ce lundi matin secrétaire d’Etat à la...

Haute-Garonne

03/07/2022 16:42

Seules les urgences vitales seront prises en charge.

...