Air France embauche à Toulouse

Air France embauche à Toulouse
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Le groupe relance sa "filière cadets" : des jeunes pilotes sont formés à l'ENAC à Toulouse. 


Air France va mieux et embauche à Toulouse. 
La compagnie, tirée par la croissance de Joon et de Transavia, a besoin de 300 pilotes de ligne par an. 

Dans ce cadre, un partenariat a été signé avec l'ENAC à Toulouse.

L'Ecole Nationale de l'Aviation Civile va former 72 cadets par an, pendant trois ans, qui piloteront ensuite des Airbus A320 ou des Boeing 737.
C'est la première fois depuis 10 ans, depuis la crise de 2008, que le groupe embauche dans la ville rose. La filière pilotes cadets, créée en 1999, avait elle été fermée il y a 8 ans.

Pour postuler, il faut avoir le bac et être titulaire de la partie théorique du brevet de pilote de ligne ou être admissible en deuxième année des classes préparatoires aux grandes écoles, ou avoir suivi un cursus d'études scientifiques bac + 2. Il faut aussi maîtriser l'anglais et avoir réussi le TOEIC (Test of English for International Communication) avec au moins 850 points.

Les premières intégrations ont débuté cet été. "Ce sera des promos de 12 cadets. Ils partiront 16 semaines aux Etats-Unis puis ils reviendront pour finir leur formation à l'ENAC. Tout cela va durer deux ans", explique Olivier Chansou, Directeur Général de l’ENAC. Cette école existe depuis 70 ans et accueille plus de 2000 élèves dans plus de 30 programmes de formation.

La direction d'Air France, de son côté, vient de proposer une hausse des salaires de 4% répartie sur 2018 et 2019, quand le SNPL, principal syndicat de pilote, en veut 6%, 

 

- Quentin Marais, avec Clémence Fulleda - 

Ecoutez Olivier Chanson et Jérôme Breuzet :


Voir aussi

Haute-Garonne

19/10/2018 13:05

Une 3e est présentée au juge aujourd'hui. 

...

Lire la suite
Haute-Garonne

19/10/2018 11:44

Il n'avait pas apprécié sa question sur les perquisitions.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

18/10/2018 09:42

Le magasin irlandais de prêt-à-porter a accueilli près de 3 000 personnes ce...

Lire la suite