Cédric Jubillar reste en prison.

La demande de remise en liberté de Cédric Jubillar a été rejetée, ce jeudi 2 septembre, par le juge des libertés et des détentions. Cédric Jubillar reste incarcéré, toujours soupçonné du meurtre de son épouse.

Disparue depuis 8 mois, Delphine Jubillar l'infirmière de 33 ans qui vivait dans le village de Cagnac-les-Mines (Tarn) avec son mari et leurs deux enfants, n'a toujours pas été retrouvée. 

Ses avocats vont faire appel de cette décision dans les prochains jours. Ils soulignent qu'il n'y a dans ce dossier « aucune preuve » de la culpabilité de leur client, un peintre-plaquiste de 34 ans, qui clame son innocence.

Les magistrats jouent la montre?

Maître Jean Baptiste Alary, avocat de Cédric Jubillar, dénonce l’attitude des juges d’instruction qui semblent retarder au maximum les rendez-vous pour entendre son client.

« Il joue à la fois sur le côté déminage de terrain en laissant fuiter dans la presse des informations au compte goutte pour salir tant et plus l'image du mise en cause et il y a, à la fois, une pression psychologique exercée sur lui. Car ça, ça ne dérange pas les magistrats d'auditionner pour la première fois quelqu'un quatre mois après son placement en détention provisoire. Quand on a quelqu'un qui crie son innocence, on n'attend pas quatre mois pour l'auditionner

Précision: Il s’agissait de la première demande de remise en liberté puisque, la fois précédente, les avocats avaient fait appel du placement en détention. 


Voir aussi

National

19/11/2021 19:36

Suivez en direct la rencontre entre le XV de France féminin et la Nouvelle-Zélande, au stade...

National

29/10/2021 10:37

Il a roulé de Bordeaux à Albi sous des trombes d'eau et surtout après...

National

03/10/2021 09:53

Il avait 78 ans.

...