Cet important incendie s'est déclaré aux alentours de 5 heures ce mardi matin. Il a finalement été maîtrisé quelques heures plus tard.

 

Les moyens mis en place sont impressionnants. 110 sapeurs-pompiers du SDIS 66 étaient mobilisés depuis tôt ce mardi matin, pour un feu de végétation survenu vers la D117, entre Cases-de-Pêne et Espira-de-l'Agly (au-dessus du centre d'enfouissement). Il aura fallu près de 4 heures pour les pompiers puissent en venir à bout. Il a été maîtrisé aux alentorus de 9 heures.  15 hectares de broussailles sont partis en fumée, et une dizaine de ruches ont été touchées. Aucune habitation n'a par contre été impactée. 

De nombreux véhicules étaient encore mobilisés à 11 heures dans le secteur, qu'il faut toujours éviter aujorud'hui. Les pompiers restent en place pour éteindre les braises, et surveiller un possible nouveau départ de feu. C'est un risque avéré avec la tramontane qui souffle fort depuis le début de la journée. Ses rafales peuvent encore atteindre les 85 km/h. 

Depuis ce lundi 5 avril, les soldats du feu catalans sont mis à l'épreuve. Plusieurs incendies sont survenus hier à Castelnou, Trouillas, Argelès-sur-Mer, Saint-Laurent-de-la-Salanque, ou encore Ille-sur-Têt, pour un feu d'habitation qui a coûté la vie à une femme de 65 ans et qui a fait trois blessés. 

 


Voir aussi