Pierre-Yves Revol : "Cette année, le classement de la Coupe d'Europe a une valeur à peu près similaire à celle d'un tirage au sort !"

Le président du Castres Olympique, Pierre-Yves Revol s'est exprimé au sujet des décisions prises par l'EPCR le week-end dernier. En soutien au Stade Toulousain, il n'oublie pas d'évoquer la situation de son club.

Pierre-Yves Revol : "Cette année, le classement de la Coupe d'Europe a une valeur à peu près similaire à
100% RADIO
Pierre-Yves Revol :
Tarn
modifié le 25/01/2022 à 13:11

La phase de poule de la Champion's Cup est terminée, mais les décisions prises par l'EPCR le week-end dernier semblent loin d'être terminées. Le président du Castres Olympique, Pierre-Yves Revol, a réagi ce lundi soir aux polémiques qui ont entachés cette fin du premier tour de la Coupe d'Europe.

«Cette année, le classement de la Coupe d'Europe a une valeur à peu près similaire à celle d'un tirage au sort !», lance le président. C'est que, face aux décisions de l'EPCR -notamment la défaite sur tapis vert du Stade Toulousain face à Cardiff-, Pierre-Yves Revol estime que Didier Lacroix, « a sans doute de bonnes raisons d’être en colère ».

Une marque de soutien envers son homologue de la Ville rose, mais le sort du CO, défait et éliminé dans les derniers instants face aux Harlequins, est également évoqué dans le communiqué. Il s'étonne notamment de la position de la LNR, dans ce dossier. « J’ai aussi noté la forte prise de position contre la décision de l’EPCR à propos du match de Toulouse de son ancien président et désormais Président de la LNR René Bouscatel, commence-t-il. C’est bien, mais quelqu’un s’est-il offusqué lorsque Montpellier avait pris 5 points contre le Leinster dans des conditions me semble-t-il assez similaire ?» 

« A l’avenir, nous devrons éviter dans ce type de confrontation de laisser le sort du match à une décision d’arbitrage »

Dans cette sortie, publiée sur le site du club, Pierre-Yves Revol ne manque pas de revenir sur les dernières minutes jouées vendredi dernier au Stoop et notamment sur l'arbitrage dont à le CO a fait les frais en fin de rencontre. « À l’avenir, nous devrons éviter dans ce type de confrontation de laisser le sort du match à une décision d’arbitrage », analyse le président du CO qui ne souhaite « pas en rajouter ».

Au classement, le Castres Olympique a terminé à la 11e et avant-dernière place de la Poule B. Les Olympiens sont relégués en Challenge Cup et devraient connaître le nom de leur adversaire pour les huitièmes de finale en avril prochain. 


Voir aussi

Tarn

28/09/2022 10:16

Le demi de mêlée de Toulon vient en remplacement de Jérémy...

Tarn

26/09/2022 15:35

À l'appel des syndicats FO et CFDT, le personnel de l'hôpital...

Tarn

25/09/2022 08:50

L'accident a eu lieu à Brens.

...