S'inscrivant dans la série des chevaux mutilés qui secoue la France depuis quelques semaines, une ponette a été abattue, probablement par arme à feu, dans le Tarn.

Loupiac, dans le Tarn, a été le théâtre d’une nouvelle mutilation d’équidé. La mort d’Épice, en pension, est survenue dans la nuit de vendredi à samedi. L’animal à la retraite était parmi d’autres animaux au moment des faits, et relativement près de ses propriétaires. Ces derniers ont découvert son cadavre le samedi matin. Le comité pour la défense animalière du rabastinois s'en est ému sur les réseaux sociaux.

Les gendarmes ont découvert un orifice entre les deux yeux de la ponette, ils privilégient ainsi l’arme à feu comme arme du crime. L’autopsie réalisée ce lundi permettra cependant de confirmer si oui ou non une arme à feu a bien été utilisée. En attendant, la gendarmerie encourage les propriétaires de chevaux à la plus grande vigilance.

 

Eva Sannino