Les gendarmes ont ouvert une enquête après avoir retrouvé, ce jeudi matin 23 septembre 2021, un homme gravement blessé.

Selon les premiers éléments, il a été tabassé à l’aide d’un objet type matraque ou barre de fer. Son logement a été incendiée, alors que la victime était toujours à l’intérieur. Amoché (blessure qui a nécessité trois points de suture) mais conscient, l’homme a pu se sortir du brasier, mais l’incendie s’est propagé aux autres habitations de cet ancien presbytère divisé en plusieurs logements "où habitaient des personnes de 81 et 79 ans" selon le parquet, qui n'auraient pas été blessées. La principale victime de 45 ans a été rapidement entendue, avant d’être hospitalisée, mais ses jours ne sont pas en danger.

Un individu a été identifié "à proximité du lieu des faits" par les gendarmes. Il pourrait s’agir de l’agresseur. Ce dernier était dans un état d’ébriété avancé. L'homme de 23 ans, connu selon le parquet de Toulouse "pour vol, destruction par matière dangereuse, menaces de mort", n’avait pas encore été entendu ce jeudi soir. Il est en garde à vue pour "violences et destruction par incendie". On ignore à ce stade les raisons de cette agression. 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

25/10/2021 18:51

Les choses auraient pu dégénérer. Un des agresseurs était visiblement...

Haute-Garonne

25/10/2021 17:46

Pas moins de trois campements de gens du voyage sont installés illégalement sur la...

Haute-Garonne

25/10/2021 17:08

Tisséo engage des travaux de maintenance.
...