Il s’est notamment rendu ce jeudi au Marché d’Intérêt National (MIN) de Toulouse.

 

Julien Denormandie en visite à Toulouse. Le ministre de l’agriculture et de l’alimentation s’est rendu ce jeudi 4 mars au Marche d’Intérêt National (MIN) de Toulouse afin d’entretenir le dialogue avec les producteurs locaux, spécialistes du circuit court.


Julien Denormandie a salué le travail des agriculteurs français qui permettent de nourrir le pays : « il n’y a pas de nation forte sans agriculture forte, ça n’existe pas et ça n’a jamais existé. Et il n’y a pas d’agriculture sans agriculteurs ». Tout au long de la matinée, le ministre de l’agriculture et de l’alimentation s’est entretenu avec les producteurs membres du MIN de Toulouse, projet géré par Toulouse Métropole.


Avec le lancement récent de la plateforme fraisetlocal.fr, qui a reçu plus de 300 000 visites en quelques jours et qui permet de repérer les producteurs proches de chez soi et les points de vente de produits locaux, Julien Denormandie reconnait le souhait des Français de consommer mieux. Le circuit court est une solution destinée à répondre à ce genre de demande. Le ministre reçoit cette nouvelle tendance de consommation avec beaucoup d’enthousiasme et exprime son souhait de travailler au plus proche des agriculteurs.


Lors de sa visite, il a également fait un point sur la situation de la grippe aviaire dans le sud-ouest. Suite à des épisodes compliqués en novembre et décembre 2020, il affirme que la situation est désormais « sous contrôle ». 

 

Paula Boher.