Mis en cause dans le meurtre sanglant de Saint-Orens, un homme de 27 ans était présenté à un juge d’instruction ce lundi en vue de sa mise en examen « pour assassinat et tentative d’assassinat » nous confirme le parquet de Toulouse. Autrement dit : l’auteur des faits aurait préparé son coup.

 

Assassinat ou différend financier qui a mal tourné ?

« Nous avons des éléments permettant de penser que son acte était prémédité » précise une source judiciaire. De quels éléments dispose la brigade de recherches de Villefranche-de-Lauragais permettant de dire qu’il s’agit d’un assassinat ? Les gendarmes en charge de l’enquête restent totalement mutiques. Le meurtrier présumé conteste lui toute la préméditation. « Il affirme être venu au domicile de la victime pour régler un litige financier qui existait entre sa compagne et la jeune femme. Et les choses auraient dégénéré » explique une source proche de l’enquête qui précise que le suspect « exprime des regrets ».

 

L'autopsie du corps de la victime prévue lundi

Vendredi soir dans un quartier pavillonnaire de Saint-Orens, à la limite avec Labège, une jeune femme, âgée d’une vingtaine d’années a été tuée sauvagement à coups de couteau. Son compagnon de 23 ans, grièvement blessé notamment au visage et au cou, a quant à lui été hospitalisé en urgence absolue, ses jours ne sont plus en danger ce lundi. Une information judiciaire est désormais ouverte et l'enquête se poursuit. S'agissant du mis en cause connu uniquement pour usage de stupéfiants, une expertise psychiatrique sera probablement diligentée ; alors que l'autopsie du corps de la victime a lieu ce lundi. 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

18/08/2022 09:27

Les faits se sont produits cette nuit à l'ouest de Toulouse. Les dégâts...

Haute-Garonne

17/08/2022 16:14

Le quadragénaire a succombé des suites d'une maladie foudroyante. 

...

Haute-Garonne

17/08/2022 15:23

Le joueur du Toulouse Olympique XIII, Corey Norman, vient d'écoper de 8 semaines de...