Autoroute Toulouse-Castres : Jean Castex invité au festival organisé par des opposants au projet

L'association Village Action Durable a invité le Premier Ministre à Montcabrier pour échanger autour du projet d'autoroute Toulouse-Castres

Autoroute Toulouse-Castres : Jean Castex invité au festival organisé par des opposants au projet
100% RADIO
Autoroute Toulouse-Castres : Jean Castex invité au festival organisé par des opposants au projet
Tarn
modifié le 23/09/2021 à 10:57

Une invitation à « s'arrêter en chemin ». Samedi 25 septembre, le Premier ministre Jean Castex est attendu à Castres (Tarn) pour annoncer le nom du futur concessionnaire de l'autoroute Toulouse-Castres. En parallèle, le collectif Stop Carrière - Montcabrier 81 avait arrêté cette date en juin dernier pour l'organisation de la première édition du Festivad, un événement musical et d'échange autour du développement durable, dont le sujet des carrières potentiellement crées pour le chantier, sera au centre des débats.

 

L'occasion était donc toute trouvée pour le collectif de convier le chef de l'exécutif à l'événement. Dans une lettre ouverte, envoyée mardi dernier, l'association invite Jean Castex à « échanger avec nous sur la pertinence de maintenir ce projet, au vu de l'urgence climatique et de la crise globale à laquelle nous devons urgemment faire face ». Selon Geoffrey Tarroux et Michael Labat, deux membres du collectif, l'invitation est pour l'instant sans réponse. 

Ce n'est pas première fois que le collectif écrit au gouvernement sans avoir de réponse en retour. « Nous avons écrit une lettre à Madame Pompili (ministre de la Transition écologique) pour demander une étude indépendante pour les besoins en remblais de cette autoroute, commence Geoffrey Tarroux. Il y a manifestement eu des soucis dans l'étude d'impact d'autoroute puisque l'an dernier, nous avons appris que les besoins en remblais avaient doublé. On n'a pas eu de réponse donc, samedi, ce serait l'occasion de relancer Monsieur Castex. »

Opposés à ce projet d'autoroute jugé « peut-être d'un autre temps au regard de l'urgence climatique où on a besoin de récupérer une agriculture raisonnée, penser nos déplacements et sortir du tout pétrole », par Michael Labat, les membres du collectif ne se rendront pas à la visite de Jean Castex samedi matin puisque l'organisation du festival « va nous prendre énormément de temps ». Cependant le militant martèle « avoir besoin de réponses » quant aux problématiques environnementales soulevées par ce projet et en ça, « le Premier ministre sera le bienvenu pour discuter avec nous. »

Axel Mahrouga


Voir aussi

Tarn

22/10/2021 17:09

La préfecture du Tarn vient de dévoiler la liste des communes concernées par...

Tarn

22/10/2021 11:33

L'association Point Malin, basée depuis 25 ans à Labruguière, va cesser...

Tarn

20/10/2021 07:36

La compagnie de la machine pourrait installer une oeuvre originale dans le quartier Bradford...