Toulouse: le plan "Logement d'abord" d'E. Macron

Toulouse: le plan
Haute-Garonne
Par Laurent Batigne

Le Président a présenté le volet social de sa réforme du logement.


Emmanuel Macron a présenté ce lundi à Toulouse les grands axes de sa réforme du logement, notamment la création de 50.000 places supplémentaires pour le logement d'urgence dans des pensions de famille ou le parc locatif, pour remplacer les nuitées d'hôtels.

Lutter contre la précarité

Objectif: sortir 100 000 français du logement très précaire. Le Président s'est expliqué avec un représentant de l'association Droit au logement:

Par ailleurs, Emmanuel Macron s'est offert un long bain de foule, sur la place du Capitole, où s'étaient rassemblées plusieurs milliers de personnes, passant plus de trois quarts d'heure à serrer des mains. La rencontre du président avec le public n'était pas prévue au programme de sa matinée dans la Ville rose. Après une longue visite dans un centre d'hébergement pour mères isolées, le président, déjà très en retard sur son programme, a décidé d'aller au contact de la population, à la veille d'une mobilisation contre sa réforme du Code du travail.

​Non loin de là, entre 300 à 400 personnes, selon la préfecture, 2.000 personnes, selon la CGT, ont manifesté contre sa politique du logement.


"Fénéants": il assume totalement

Le Président a répondu aux critiques​ sur ses propos tenus à Athènes, concernant le mot "fainéants". En arrivant sur place vers 10H00, dérogeant à son habitude, le chef de l'État a longuement répondu à un journaliste qui lui demandait s'il regrettait d'avoir employé le mot de fainéants:

​​

Du côté des opposants à la politique du Président, réunis devant le Monument aux morts, la CGT, Solidaires, FSU, NPA mais aussi les étudiants de l'UNEF ont déployé une grande banderole "Front social. S'unir et lutter pour ne plus subir et pour gagner".

 

Avec AFP.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

14/11/2017 15:19

Satisfecit pour la Commingeoise Sylvie Chéreau à l'origine de la plainte.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

13/11/2017 17:44

Cet homme de 32 ans évolue dans un islam radical.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

13/11/2017 16:26

Elle sera chargée d'assurer la sécurité dans les gares.
...

Lire la suite