Un incendie a éclaté sur le toit de l'école Sainte Thérèse ce mardi 30 mars 2021.

 

Un incendie a éclaté sur le toit de l'école Saint-Thèrèse à Saint-Gaudens ce mardi 30 mars 2021.

Les pompiers du SDIS 31 (Service départemental d'incendie et de secours de Haute-Garonne) ont été prévenus vers 13h25. Deux bouteilles de gaz ont explosé avant l'arrivée des secours "en raison des contraintes thermiques" expliquaient les pompiers. 

Aucune victime n'était à déplorer selon les services de secours. La totalité des élèves et des personnels (environ 500) de cet établissement privé situé rue du Bugatet a été évacuée. Une quarantaine de secouristes a été mobilisée. Le SDIS a déployé sur place 4 fourgons, 2 véhicules à grande échelle et 2 ambulances.

Jean-Yves Duclos, le maire de Saint-Gaudens en séance ce mardi matin au conseil départemental, arrivait sur place vers 15 heures, il confirmait nos informations "il n'y a pas de blessé mais les enfants sont choqués, ç'aurait pu être grave !". L'édile ne donnait pas d'éléments sur les causes de l'explosion vers 15h, mais des témoins indiquaient que le goudronnage du toit était en cours, juste avant le sinistre.

Une enquête de police a été ouverte sous l'autorité du parquet de Saint-Gaudens. Selon Christophe Amunzateguy, le procureur de Saint-Gaudens joint vers 16h15 : "un incendie s'est déclaré lors de travaux de feutre-bitume sur le toit de l'école. Le sinistre n'a pas pu être éteint, et s'est propagé à deux bouteilles de gaz, qui ont explosé". Le procureur de la République confirmait l'absence de blessé. Hormis le toit, deux véhicules ont été endommagés. Une cellule d'écoute a été mise en place. Selon des informations recueillies sur place, deux bouteilles ont été projetés jusqu'à une cinquantaine de mètres, un véhicule a été touché. Mais six bouteilles se trouvaient sur le toit. On n'ose imaginer l'effet "de surpression" si les six "avaient explosé ensemble" nous expliquait un secouriste sur place... 


Agents et élèves choqués 

« Au début ça sentait juste le cramé, les petits surtout ont eu peur » expliquait Juliette 16 ans ; « au bout de 10 minutes de fumée j’ai vite compris que c’était sérieux » nous indiquait Aël 17 ans qui a prévenu son professeur, "des camarades courraient ou pleuraient, certains avaient peur pour leurs frères et sœurs de maternelle ». Les parents des maternelles sont venus chercher les enfants quelques minutes après l'explosion. Jocelyne, agent de cuisine, confirmait que la situation aurait pu être "dramatique" sans l’évacuation préventive avant le double blast.

Patrick Zanuttini le directeur de l’école qui va de la petite section à la Terminale, présent au sein de la cellule de crise avec police, pompiers et Croix Rouge se disait  « soulagé de n’avoir aucun blessé ». Il ferme l’établissement jusqu’à nouvel ordre.

Une des deux bouteilles responsables de l’explosion.

Une des deux bouteilles responsables de l’explosion.


Voir aussi

Haute-Garonne

04/07/2022 15:09

La jeune femme a été poignardée à plusieurs dizaines de reprises, son...

Haute-Garonne

04/07/2022 15:00

Elle a été nommée ce lundi matin secrétaire d’Etat à la...

Haute-Garonne

03/07/2022 16:42

Seules les urgences vitales seront prises en charge.

...