CONFERENCE A CARCASSONNE

Aude | Lieu de la manifestatio : à l'Amicale Laïque de Carcassonne

Mercredi 7 décembre à 18h à l'Amicale Laïque de Carcassonne (87, rue de Verdun), Jean-Louis Escudier : "Les ouvrières viticoles : travail, salaires et luttes sociales (XIXe-XXe s.).

Les ouvrières agricoles sont les grandes oubliées du mouvement social en dépit de l’exploitation dont elles furent et sont encore l’objet sous bien des latitudes. La viticulture constitue un bon laboratoire pour apprécier la dynamique du travail féminin salarié dans toutes ses composantes. Le travail des ouvrières viticoles est caractérisé depuis le XIXe siècle par l’intermittence, la rémunération à moindre coût et l’absence de reconnaissance d’une qualification. Les conventions collectives de travail en agriculture conclues à partir de 1950 entérinent la plupart des discriminations préexistantes. Par la suite, les lois relatives à l’égalité professionnelle hommes/femmes obligent à gommer les discriminations les plus criantes mais l’inégalité de traitement demeure. Dans leur immense majorité, les ouvrières agricoles restent affectées à des emplois précaires rémunérés au salaire minimum.