Prise d'otages à Blagnac : toutes les otages libérées, le suspect interpellé

Prise d'otages à Blagnac : toutes les otages libérées, le suspect interpellé
Haute-Garonne
Par 100% Radio

Retranché pendant plus de 7h, le forcené a été mis hors d'état de nuire peu avant minuit.


Yanis, le jeune homme qui a pris en otage mardi pendant plusieurs heures quatre femmes dans un bar-PMU de Blagnac, près de Toulouse, a été "interpellé", un peu avant minuit, a annoncé le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner.

"J'associe à ces remerciements toutes les forces de sécurité et secours mobilisées sous l'autorité du Préfet de Haute-Garonne", a écrit le ministre sur Twitter peu avant minuit.
 

Ce mardi 7 mai, aux alentours de 16H15, Yanis, 17 ans, a pris en otage quatre femmes. La patronne du tabac-presse situé au plan du Port à Blagnac et trois de ses employées.

Vers 20h, une femme âgée de 30 ans a été libérée, suivie des trois autres aux alentours de 21h.

23h :"Il est encore retranché dans le bar tabac"

Avant minuit, le Procureur de la République de Toulouse, Dominique Alzeari, précise que le jeune homme, "est encore retranché dans ses lieux". Les négociations avec le Raid sont toujours en cours afin d'obtenir sa "reddition".

Référence aux gilets jaunes

Le procureur précise que lors d'une perquisition à son domicile, celui-ci aurait laissé une lettre faisant état d'un comportement "dépressif". C'est dans "ce testament" qu'il aurait fait "allusion aux Gilets jaunes".

Originaire de la cité Bélisaire à Blagnac il s'était revendiqué "bras armé des Gilets jaunes". Toujours selon le Procureur de la République, il est connu par les services de police pour des faits de droit commun. Il avait d'ailleurs été interpellé en décembre, lors de l'un de ces mouvements.

Le procureur de la République de Toulouse confirme que le jeune homme est toujours retranché dans le bar tabac.
Le procureur de la République décrit le profil du suspect

"C'est encore un enfant..." 

Témoignage exclusif de 100 %, un jeune homme de la même cité que le preneur d'otage nous livre des détails sur le profil de Yanis, le décrivant comme étant toujours "un enfant". Selon cette connaissance, cet homme "qui travaille, et a une situation" n'aurait "jamais embêté personne". 

Écoutez son témoignage : 

"Quatre coups de feu ont été tirés"

Un salarié d'une agence de voyage proche du lieu de la prise d'otage a entendu quatre coups de feu qui auraient été tirés par le preneur d'otage. 

Écoutez le témoignage de Jean Baptiste : 

Témoignage d'un habitant de Blagnac

La piste terroriste rapidement écartée

La piste terroriste a été écartée. Il n'y a aucune revendication de la part du preneur d'otage pour le moment. 

Florence Olivier avec B.V. et la rédaction de 100%.


Voir aussi

Haute-Garonne

17/06/2019 17:45

L'avion ira plus loin pour moins cher.

...

Lire la suite
Haute-Garonne

17/06/2019 14:08

On vous dévoile l'enquête du SRPJ de Toulouse dans le dossier "Easy...

Lire la suite
Haute-Garonne

16/06/2019 23:12

15 à 20 000 supporters toulousains ont bravé la chaleur pour fêter le...

Lire la suite