Les supporters "agités" vont devoir rendre des comptes après les incidents du match de Ligue 1 Toulouse-Montpellier ce dimanche. La rencontre a dû être arrêtée 15 minutes en raison des débordements des ultras du MHSC. Une quinzaine d'individus ont été interpellés confirmait le procureur de la République de Toulouse Samuel-Vuelta Simon ce lundi. 

Hormis trois mineurs, tous les mis en cause habiteraient près de Montpellier. "Neuf se voient reprocher l'introduction et l'usage d'artifices dans une enceinte sportive, qu'ils soient détonants ou non", les individus ont été déférés ce lundi devant le parquet de Toulouse "afin d'être jugés" dans le cadre d'une procédure de plaider coupable (CRPC). Le parquet va demander une interdiction de stade. 

Deux autres supporters de Montpellier ont vu leurs gardes-à-vue prolongées ce lundi pour introduction d'artifices mais aussi "violences sur des agents de la force publique au moment de leur interpellation."  

Ensuite, trois mineurs toulousains de 13, 14, et 16 ans ont été arrêtés pour usage de fumigènes : ils ont été remis aux parents et seront convoqués mercredi. 

Parallèlement "deux enquêtes vont être conduites" et dureront plus longtemps. Le première pour des faits de "violences et dégradations" : cela concerne la bagarre à la buvette du Stadium réservée aux fans montpelliérains. La seconde pour les jets de bombes détonantes au sein de la tribune de supporters du TFC.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

25/11/2022 20:15

Le petit voyou de la Reynerie, surnommé le "gay", était accusé du...

Haute-Garonne

25/11/2022 11:35

Règlement de comptes sur fond de stupre à Toulouse ? La question de...

Haute-Garonne

24/11/2022 17:07

Sandie a assisté la venue au monde du petit Erwan, sur un arrêt de bus des Ponts...