Après Paris, Marseille, Bordeaux ou encore Lille, Toulouse rejoint la liste des villes françaises refusant la diffusion des rencontres de cette Coupe du Monde de football qui se déroulera au Qatar du 20 novembre au 18 décembre. Traditionnellement en faveur de la retransmission des matchs de l’Equipe de France de football, la Mairie de Toulouse a annoncé dans un communiqué de presse publié ce mardi 04 octobre qu’il n’y aurait pas l’installation de grands écrans dans l’enceinte de la ville.

Une programmation hivernale que Jean-Luc Moudenc , Maire de Toulouse, juge  « d’un très faible intérêt pour le public ». En effet, une retransmission extérieure, un décalage horaire et de nombreux préparatifs des fêtes de fin d’année remettent en cause la valeur de cet évènement aux yeux des toulousains. Des raisons économiques et écologiques également évoquées :  des coûts de locations, d’installations et de dépenses énergétiques épargnés. Des choix nécessaires dans une période où il sera primordial de les économiser. « Enfin, avouons-le, le contexte dans lequel est organisée cette édition 2022 n’incite pas à la mobilisation » conclut Jean-Luc Moudenc faisant référence implicitement aux désastres environnementaux et sociaux de la préparation de ce Mondial.

 

Théo Rodriguez


Voir aussi

Haute-Garonne

25/11/2022 20:15

Le petit voyou de la Reynerie, surnommé le "gay", était accusé du...

Haute-Garonne

25/11/2022 11:35

Règlement de comptes sur fond de stupre à Toulouse ? La question de...

Haute-Garonne

24/11/2022 17:07

Sandie a assisté la venue au monde du petit Erwan, sur un arrêt de bus des Ponts...