Elle est parmi les derniers soutiens de Cédric Jubillar avec les trois avocats de la défense. Séverine est la nouvelle compagne du plus célèbre détenu de France.

Cette quadragénaire au caractère bien trempé a décidé de parler, à l'heure précise où son compagnon était entendu pour la deuxième fois par les juges d'instruction en qualité de mis en examen. Cédric Jubillar clame toujours son innoncence. Il est en détention provisoire depuis le 18 juin dernier, soupçonné d'avoir tué Delphine sa femme et d'avoir fait disparaitre le corps dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020 à Cagnac-les-Mines. 

 

Une compagne obsédée par l'affaire et persuadée de l'innocence de Cédric Jubillar 

Séverine nous a reçu pendant plus d'une heure dans sa petite maison à loyer modéré près d'Albi. Assise dans sa salle à manger au décor soigné, cette blonde à la voix forte n'a pas souhaité être enregistrée "par peur des représailles". Elle nous a en revanche autorisé à publier un selfie du couple. Séverine ne travaille pas actuellement, et son quotidien "ne tourne qu'autour de cette affaire". 

Elle a rencontré le mari de Delphine durant une battue organisée après la disparition de sa femme, et "échange toutes les semaines par courrier" avec le suspect numéro 1 : "il répète les mêmes choses depuis 6 mois et espère faire comprendre aux juges qu’il est innocent" explique celle qui envoie "des photocopies de jeux" à son amant "pour qu’il puisse passer le temps" dans sa cellule de 9 m². "Il ne quitte que très peu sa cellule" précise-t-elle et "la chose qui le bouffe le plus, c’est de ne pas avoir des nouvelles de ses enfants". Cédric Jubillar "envoie des lettres à sa mère" mais cette dernière "ne lui répond pas". [NDR : Nadine F. partie civile dans le dossier n'a pas en théorie le droit de correspondre avec le mis en examen] .

"Il nous tarde d’avoir le rapport d'analyses de la couette" car "c'est ce qui permettra d’écarter l’implication de Cédric" se persuade-t-elle. Cette couette qui aurait été lavée par Cédric Jubillar la nuit où Delphine a disparu. "Toujours pas de nouvelle de la couette, ça va bientôt faire un an qu'elle a été saisie, mais manifestement la justice a besoin de plus d'une année pour analyser un élément important dans un dossier" martelait vendredi en sortant du bureau des juges l'un de avocats de la défense Me Emmanuelle Franck. 

LIRE AUSSI → Affaire Jubillar : pourquoi les juges n’attendaient probablement rien des analyses des eaux usées

 

Sa relation avec Cédric Jubillar l'a coupée de ses proches

Elle répète à l'envi que "Cédric est innocent", étayant ses affirmations "il est serein, il lui tardait d’être entendu par les juges et pour qu'il lui tarde, c'est qu'il est innocent". Séverine reste convaincue que "d’autres pistes vont l’innocenter". Elle aimerait être avec son amant "pour les fêtes de Noël" car soutient-elle "le dossier est vide" et "il est temps de laisser Cédric sortir de prison".

"Les gens qui le connaissent refusent de s'exprimer" mais "affirment" qu'il est "impossible qu'il ait fait cela" insiste celle, qui, par ses prises de position a vu beaucoup de monde lui tourner le dos : "que ce soit des membres de ma famille ou mes amis", "de peur d’être exposés dans cette affaire ultra médiatisée". Elle concluait espérant "avoir eu raison de croire Cédric..."

 

LB avec BV


Voir aussi

Tarn

25/01/2022 12:25

Le président du Castres Olympique, Pierre-Yves Revol s'est exprimé au sujet des...

Tarn

24/01/2022 12:01

Une pelle mécanique déblayait une large zone sur le chemin de Drignac ce lundi...

Tarn

22/01/2022 09:55

Un septuagénaire a été sérieusement blessé et...