C’est une première en France en matière de santé publique : des mères ayant reçu pendant leur grossesse un antiépileptique connu sous le nom de Dépakine ont lancé mardi une action de groupe. Une démarche collective contre le laboratoire Sanofi. Elles veulent faire reconnaître la responsabilité du géant pharmaceutique dans les malformations diagnostiquées chez leurs enfants. Car ce médicament très efficace pour traiter les crises d'épilepsie, les troubles bipolaires ainsi que la dépression, s'avère dangereux en période de grossesse. "Et on savait depuis 1978" raconte Joëlle Chelle, une habitante du Fousseret, en Haute-Garonne. Elle a décidé de parler et a choisi 100%. Ecoutez son récit au micro de Jacques Déjean. 

Au total la fille de Joëlle a subi une quinzaine d’interventions chirurgicales. 


Voir aussi

Haute-Garonne

05/10/2022 10:05

La femme qui convoyait la drogue est actuellement entendue par les policiers de...

Haute-Garonne

04/10/2022 18:14

La mairie s'est inscrit dans les pas des grandes métropoles françaises.

...

Haute-Garonne

04/10/2022 18:04

Des travaux pharaoniques vont démarrer début 2023 boulevard Carnot....