C'est une victoire pour le maire de Trausse-Minervois, Jean-François Saïsset. L'élu était convoqué ce mardi 21 septembre devant le substitut du procureur de Carcassonne suite au litige qui l'oppose depuis des années à un agriculteur allemand, Bernd Schaffrath. Le dossier a finalement été classé. Il n'y aura donc aucune poursuite envers le maire qui avait perdu patience en 2019 face au comportement de cet éleveur qui laisse ses bêtes à l'abandon divaguer sur le territoire.

 

 

Rappel des faits 

 

Petit retour en arrière. Comme nous le relations déjà il y a une dizaine de jours, le maire de Trausse, Jean François Saïsset se bat depuis des années contre un problèlme de divagation de vaches sur le territoire communal. Le propriétaire, M.Schaffrat, laisse ses bêtes à l'abandon depuis une vingtaine d'années. C'est donc à la municipalité d'entretenir les animaux quand ils manquent d'eau, sans parler des dégâts commis dans les cultures et les jardins privés. La note se fait salée.

Pour rappel, l'élu avait perdu patience en 2019, quand, en 2019, une viticultrice de la commune l'avait prévenu que des vaches avaient investi son terrain. Alors que l'agriculteur s'était rendu sur place, faisant mine de percuter l'agricultrice avec la voiture, le maire de Trausse avait jeté un caillou sur le véhicule pour le faire partir. Un geste, pourtant anodin, qui lui a valu cette convocation au Palais de Justice. 

Ulcéré, Jean-François Saïsset avait écrit un courrier aux élus locaux pour demander du soutien, prévenant, par la même occasion, qu'il "ne versait aucun centime" en conciliation.

 

 

Vague de soutien des élus locaux

 

Finalement, le coup de fil du procureur tombe lundi soir : le dossier est classé pour "carence du plaignant." Il faut dire que M.Schaffrat est déjà visé par une liquidation judiciaire, a interdiction de posséder des animaux et a déjà été condamné à de la prison pour maltraitance. 

Quoi qu'il en soit, la convocation du maire de Trausse est annulée.  Une victoire pour l'élu, qui salue la vague de solidarité constatée de la part de ses homologues. Maires des communes voisines, députés, sénateurs... Tous ont manifesté leur soutien. 

 

"Une victoire pour moi mais aussi pour les maires ruraux"  Jean-François Saïsset

Jean-François Saïsset , maire de Trausse.

 

Un malaise généralisé

 

Si Jean-François Saïsset salue cette victoire juridique, il souligne malgré tout le malaise des élus ruraux depuis la crise sanitaire. Agressions, menaces, prises à partie...

Surtout que le "problème"  Bernd Schaffrath n'est pas encore terminé. De nombreux animaux divaguent encore sur les communes du secteur comme Roullens, Bagnoles ou Villarzel.


Voir aussi

Aude

23/10/2021 09:14

Un véhicule stationné dans le parking s’est embrasé peu avant 22...

Aude

19/10/2021 16:30

25 pompiers traitaient le feu depuis 16 heures. Et ça pourrait durer. Explications.

...

Aude

17/10/2021 18:12

En cause : l'accident d'un minibus.

...