L'exploit majuscule.

 

Toulouse a pris la tête du Top 14 en faisant tomber l'ancien leader La Rochelle chez lui (14-11) au terme d'un combat féroce et indécis samedi soir en match en retard de la 15ème journée reporté à cause du Covid-19. Gagner à Marcel-Deflandre, citadelle imprenable depuis vingt journées, est un exploit. Pour Toulouse, c'est une habitude: il y a deux ans, les hommes d'Ugo Mola avaient déjà faire mordre la poussière aux Maritimes dans leur antre.

Cette fois, les Toulousains ont attendu leur heure et le moment propice pour porter l'estocade dans ce choc au sommet entre la meilleure équipe à domicile et la meilleure équipe à l'extérieur, joué sans une dizaine d'internationaux confinés.

Skelton exclu pour dix minutes, Doumayrou encore groggy sur l'action précédente, les Rochelais n'avaient plus toute leur lucidité pour s'opposer au coup de pied à suivre génial de Holmes pour Huget plus prompt dans l'en-but que Doumayrou (74).

Le mur de l'Atlantique, qui a longtemps résisté, est tombé pour trois petits points, pour une mauvaise gestion finale, pour un manque de réussite du buteur maison Plisson (1 sur 4), pour un deuxième acte plus compliqué, sauf en mêlée.

Pourtant, tout avait bien débuté pour les hommes de Jono Gibbes. Dans le sillage de leur paire de centres, le club a la caravelle avait logiquement pris les devants.

Doumeyrou, en jambes, avait été tranchant sur le premier essai refusé à Botia (5) et sur une percée de près de 40 mètres (17) qui avait mis les siens dans l'avancée et accouché, après un gros temps fort, du deuxième essai du Fidjien, cette fois validé (5-0, 22)

Toulouse, avec Kolbe positionné à l'ouverture, a eu du mal à trouver les clés du verrou local. Il a fallu attendre une action d'éclat de son ouvreur d'un jour se faufilant entre une demi douzaine de rochelais (35) pour réveiller les siens et sonner la révolte. Malheureusement derrière, les coéquipiers de Kaino ont vendangé trois pénaltouches juste avant la pause atteinte avec un débours de huit points (8-0).

A la reprise, la physionomie a complètement changé avec des visiteurs beaucoup plus actifs, notamment quand leur banc est entré, et des Rochelais un peu plus indiscipliné dans le jeu au sol et sanctionnés par la botte de Holmes (11-9, 63e), avant ce carton jaune adressé à Skelton (69) qui a pesé lourd en fin de partie.

 

AFP.