C'est ce que Thomas Peyre et Enzo Blanchon, deux jeunes Toulousains fondateurs de la start-up Trynbuy à Baziège (31), vous proposent.


Aller au-delà de la visite

Le site veut servir d'intermédiaire entre les agences, les vendeurs et les acheteurs, pour ce qui est "l'achat le plus important d'une vie", explique Thomas Peyre.

"On inscrit les agences sur notre plateforme, [elles] vont inscrire les vendeurs qui vont pouvoir gérer leurs biens et leurs tests via leur tableau de bord, et les acquéreurs vont aller sur www.trynbuy.fr où ils vont pouvoir visualiser des biens et réserver un test" d'une à cinq nuits maximum. Pour les futurs acheteurs ou locataires, "cela permet de voir le voisinage, la luminosité ...", des choses que l'on ne voit pas toujours lors de la visite. C'est donc un moyen d'aller au-delà et d'essayer le logement de ses rêves avant de se lancer, comme on le ferait avec n'importe quel autre achat.

 

Thomas Peyre sur le fonctionnement de la plateforme Trynbuy

Des garanties pour les vendeurs

Pour cela, il faut donc s'inscrire sur la plateforme puis réserver ses nuits comme sur AirBnb. Pour rassurer les propriétaires inquiets des abus, l'entreprise travaille avec un cabinet d'avocats toulousain et l'assureur AXA. Le coût d'une nuitée est également fixé à 0,05 % du prix du bien. "Par exemple, pour un bien à 300 000 euros, cela va être 150 euros la nuit, ... c'est plus cher qu'un AirBnb et cela va trier les acquéreurs potentiels ... On n'est pas là pour faire de la vente" précise le co-fondateur de Trynbuy. Le prix des locations à tester sur le site s'élèvera lui à 12,5% du loyer (soit 125 euros la nuit de test pour 1000 de loyer).

 

Thomas Peyre nous explique le coût d'une nuitée sur Trynbuy

Enfin, Trynbuy est une entreprise de missions, à caractère social et écologique. 10% des bénéfices seront réinvestis pour acheter des locaux inoccupés et les transformer en logements sociaux.


Voir aussi