Des voitures auraient été incendiées devant la PJJ et le SPIP.

 

Un incendie a priori criminel a été déclenché à proximité des locaux du Ministère de la Justice à Toulouse, avenue de Lespinet.

 

Cinq véhicules ont été détruits par le feu sur le parking de la PJJ (Protection judiciaire de la jeunesse) et au SPIP (Service pénitentiaire d’insertion et de probation) dans la nuit de lundi à mardi. La façade du bâtiment a été endommagée par les flammes et des vitres ont été soufflées. La police technique et scientifique était sur place vers 2 heures du matin. L’acte volontaire est privilégié par les enquêteurs qui auraient identifié plusieurs départs de feu.

 

Cet incendie est-il le fait d'un repris de justice ? C'est ce que devront objectiver ou non les enquêteurs de la Sûreté départementale. Les services pénitentiaires d'insertion et de probation assurent le contrôle et le suivi au niveau départemental des personnes placées sous main de justice, qu'elles soient en milieu ouvert ou en milieu fermé. La protection judiciaire de la jeunesse a pour cœur de mission l’action éducative dans le cadre pénal. "Il s’agit d’éduquer, de protéger et d’insérer le mineur en conflit avec la loi, dans un objectif de lutte efficace contre la récidive" précise la Chancellerie.

 

Photo Google Maps.