Un homme est entendu par les enquêteurs de la Sûreté départementale à Toulouse depuis la mi-journée ce dimanche 19 septembre 2021. Il est en garde à vue dans le cadre d'une enquête pour homicide aggravé. Selon les premiers éléments, le mis en cause a contacté les secours le matin, indiquant que sa femme "se trouvait mal".

Une fois sur place rue Aristide Maillol quartier du Mirail, les pompiers ont constaté le décès de la jeune femme âgée de 23 ans. Elle portait des plaies notamment au visage. Le compagnon "a quitté les lieux avant l'arrivée de la police", avant finalement de "se présenter au commissariat de Bagatelle à la mi-journée" précise le parquet de Toulouse. 

 

Un possible féminicide

L'homme a-t-il mortellement frappé sa compagne ? C'est ce que les enquêteurs vont tenter de déterminer. 

Une autopsie de la victime "sera pratiquée en début de semaine" précise le parquet. Le mis en cause, originaire de Nouvelle-Calédonie, "est connu là-bas pour des délits routiers". "Le couple était installé dans cet appartement depuis 2017" précise le parquet de Toulouse et le mis en cause "était connu à Toulouse pour un récent précédent violent sur sa compagne", "un délit de violence aggravée par conjoint mais sans ITT en juin 2021" nous explique-t-on. Faits pour lesquels il a été orienté vers une composition pénale (un stage).

 

Des signalements pour tapage

Selon une source judiciaire, la famille "était très festive", "recevait beaucoup" et "buvait voire prenait des stups", elle avait fait l'objet de plusieurs signalement de la part du voisinage. Mais depuis les récentes poursuites dont le mis en cause faisait l'objet, "les appels pour tapage avaient beaucoup diminué." Au domicile, ce dimanche, se trouvaient des enfants de 4 ans, 2 ans et 1 an. La garde à vue du mis en cause "sera probablement prolongée ce lundi" explique-t-on au parquet de Toulouse. Audition du suspect et enquête de voisinage se poursuivent en attendant de connaître les résultats de l'autopsie prévus mardi matin.

Le mis en cause sera présenté à un magistrat ce mardi après-midi, en vue d’une mise en examen pour homicide sur conjoint a-t-on appris ce lundi 20 septembre 2021 auprès du parquet de Toulouse.

 


Voir aussi

Haute-Garonne

17/10/2021 10:02

Pour ses 10 ans, le prix littéraire décerné par un jury de policiers...

Haute-Garonne

16/10/2021 09:36

La rencontre LOU-Stade Toulousain, dimanche 16 octobre à 21 h 05, est...

Haute-Garonne

15/10/2021 16:46

Un Toulousain de 26 ans, récidiviste, était présenté à un...