Les salariés et employeurs du secteur médico-social sont dans la rue ce mercredi, ou plutôt sur la route.

Ils organisent une opération escargot à partir de 9h30 à Toulouse. Le cortège des mécontents s'élancera du MIN (Marché d'intérêt national) avant de passer via l'avenue des Etats Unis et les Minimes devant le Conseil départemental ; puis la file de véhicules prendra la direction de la préfecture de Haute-Garonne via l'agence régionale de santé. 

Les employeurs et les fédérations appellent "à la mise en application des promesses gouvernementales à ce jour non tenues" et "alertent sur les conséquences graves [...] sur les personnes accompagnées". Des employeurs "confrontés à une double difficulté" : "le gouvernement exclut certains professionnels des revalorisations salariales" et "le financement des mesures est insuffisant par les ARS, incertain par l'Etat et non garanti par les Conseils départementaux" expliquent dans un communiqué commun huit organisations dont la Fédération des acteurs de la solidarité Occitanie, l'UNAPEI ou la Mutualité Française. Interrogé au sujet de cette mobilisation, Sébastien Vincini le grand argentier du département de Haute-Garonne affirmait "limiter la casse" : "les 30% qu'on doit verser, on les a honorés sur ce semestre et on va les honorer sur les suivants, on a aussi mis en oeuvre une revalorisation salariale qu'on appelle refonte des primes" et "une prime pouvoir d'achat décidée par le président Georges Méric". 

Une opération semblable se déroule à Montpellier ce mercredi. 

 


Voir aussi

Haute-Garonne

25/11/2022 20:15

Le petit voyou de la Reynerie, surnommé le "gay", était accusé du...

Haute-Garonne

25/11/2022 11:35

Règlement de comptes sur fond de stupre à Toulouse ? La question de...

Haute-Garonne

24/11/2022 17:07

Sandie a assisté la venue au monde du petit Erwan, sur un arrêt de bus des Ponts...